_Le blog

Omelette au chou et katsuobushi

Le katsuobushi breton, nous en avons déjà parlé sur ce site et même testé une recette de poêlée verte au katsuobushi. Le katsuobushi, ce sont des copeaux de bonite séchés, utilisés comme condiment par les gastronomes japonais.

La première usine non-japonaise de katsuobushi est installée, devinez où, à Concarneau, bien sûr !

Où acheter du katsuobushi breton ?

La clientèle visée est constituée des restaurants européens. La bonne nouvelle, c’est que le katsuobushi breton est disponible en vente en ligne sur le site Le Marché japonais.

Pour fêter cela, nous nous lançons dans une tentative d’okonomiyaki, omelette japonaise au chou. On est très-très loin de la vraie recette, bien sûr (pour davantage d’authenticité, voyez celle de La Cuisine de Bernard, qui semble vraiment proche de ce qu’on peut trouver dans certains restaurants japonais). Mais nous, on fait de la cuisine un peu à l’Ouest, donc voici :

L’okonomiyaki complètement à l’Ouest

Déjà, l’okonimiyaki, c’est un plat vivant, que dis-je, un plat grouillant ! En effet, comme le copeau de bonite est très sec et très-très fin, l’humidité le fait se tortiller sur votre assiette, c’est un vrai spectacle.

Allez, tiens, pour vous mettre en appétit, on vous l’offre, le spectacle :

Le chou de l’okonomiyaki breton : de la salade iceberg

C’est l’un des ingrédients importants de l’okonomiyaki : un chou tendre et néanmoins japonais. Nous allons le remplacer par une salade iceberg, c’est une variété de laitue batavia très pratique, très croquante, qui tient bien à la cuisson.

La troisième touche bretonne de l’okonomiyaki

Un fruit de mer complètera parfaitement notre recette, on peut penser aux crevettes, langoustines, moules ou même à du poisson. On a choisi une poignée de coques.

La recette de l’omelette-au-chou-japonaise-à-la-bretonne

Il vous faudra une bonne poêle. Nous avons utilisé une poêle-wok pour cette tentative, et ça c’est plutôt bien passé.

Print Recipe
Omelette au chou et katsuobushi
Temps de Préparation 10 min
Temps de Cuisson 15 min
Portions
2 personnes
Ingrédients
  • 6 œufs
  • 1/4 salade iceberg
  • 1 échalote
  • 1 petite courgette
  • 20 g fromage râpé
  • 1 cuillère à café Maïzena
  • Un poignée coques cuites
  • Quelques pincées katsuobushi
  • sauce soja
  • huile
  • Quelques radis pour la déco
Temps de Préparation 10 min
Temps de Cuisson 15 min
Portions
2 personnes
Ingrédients
  • 6 œufs
  • 1/4 salade iceberg
  • 1 échalote
  • 1 petite courgette
  • 20 g fromage râpé
  • 1 cuillère à café Maïzena
  • Un poignée coques cuites
  • Quelques pincées katsuobushi
  • sauce soja
  • huile
  • Quelques radis pour la déco
Instructions
  1. Émincez l'échalote, faites-la revenir dans un peu d'huile.
  2. Coupez la salade iceberg en lamelles et la courgette en dés, ajoutez à l'échalote, faites revenir quelques instants.
    Cuisson d el'iceberg pour l'omelette au chou
  3. Ajoutez un trait de sauce soja, poursuivez la cuisson quelques minutes à feu doux.
    La cuisson de l'omelette au chou et katsuobushi
  4. Battez les œufs avec le fromage râpé et la Maïzena. Ajoutez les coques.
  5. Versez sur les légumes, mélangez.
    Cuisson de l'omelette au chou
  6. Cuisez à feu moyen jusqu'à ce que l'omelette soit prise.
  7. Décorez de rondelles de radis, saupoudrez de kastuobushi, servez immédiatement.
    L'omelette au chou et katsuobushi
  8. Admirez.

Galettes sucrées-salées : filet de porc et pruneaux

C’est la dernière de la série des galettes sucrées-salées sur le thème du cochon, après le canapé pomme-boudin noir et le canapé andouille-artichaut au cidre.

Associer la viande de porc au pruneau est un classique. L’idée est de faire un ragoût miniature bien mijoté, de le déposer sur une galette bretonne (le biscuit) et voilà un canapé qui fonctionne bien.

Le fromage blanc apporte une touche de lumière, et quelques pistaches apportent originalité et croquant.

Les ingrédiens de nos galettes porcs-pruneaux

Voici la recette :

Print Recipe
Galettes sucrées-salées : filet de porc et pruneaux
Temps de Préparation 30 min
Temps de Cuisson 1h30
Portions
20 canapés
Ingrédients
  • 20 galettes bretonnes (les biscuits)
  • 2 tranches filet de porc (250 g environ)
  • 12 pruneaux
  • 100 g fromage blanc type Saint-Moret ou Madame Loïk)
  • 30 g beurre
  • Quelques pistaches
Temps de Préparation 30 min
Temps de Cuisson 1h30
Portions
20 canapés
Ingrédients
  • 20 galettes bretonnes (les biscuits)
  • 2 tranches filet de porc (250 g environ)
  • 12 pruneaux
  • 100 g fromage blanc type Saint-Moret ou Madame Loïk)
  • 30 g beurre
  • Quelques pistaches
Instructions
  1. Coupez le porc en fins bâtonnets.
  2. Faites-les revenir au beurre.
  3. Dénoyautez les pruneaux, coupez-les en petits morceaux.
  4. Ajoutez-les au porc, mouillez d'eau (ou de bouillon, ou de vin blanc…).
    Cuisson du mini-ragoût de porc aux pruneaux
  5. Laissez cuire une heure à couvert à feu doux, en remuant de temps en temps.
  6. Laissez refroidir.
Montage des canapés
  1. Sur les galettes, déposez une cuillère de ragoût aux pruneaux.
    Montage des galette porc pruneau, étape 1
  2. Ajoutez une petite touche de fromage blanc.
    Montage des galette porc pruneau, étape 2
  3. Décorez de pistaches.
    Montage des galette porc pruneau, étape 3

Voir aussi nos canapés sur galettes bretonnes aux saveurs marines

Trois canapés sucré-salés sur galette bretonne

Sauce aux langoustines

Que faire de toutes ces belles têtes de langoustines ? Eh bien non, on ne les jette pas, on en fait une sauce, une vraie merveille !

Langoustine

Parfois, on utilise les queues de langoustines pour des présentations sophistiquées. Il nous reste alors toutes ces têtes.

Parfois — le plus souvent — on sert les langoustines entières, chacun les décortique et se lèche les babines. Et alors là, est-il bienséant de récupérer le reste des assiettes de ses convives ?

Cuisine à l’Ouest n’est pas un site de savoir vivre, nous ne vous apporterons donc pas la réponse.

Mais Cuisine à l’Ouest est un site d’art de vivre, nous allons donc vous expliquer comment faire une sauce merveilleuse à partir de ces têtes que vous avez récupérées, on ne veut pas savoir où ni comment…

1re étape : faites chauffer les têtes de langoustine

Un soupçon d’huile d’olive dans une poêle ou un wok, ajoutez les têtes (et les pinces, bien sûr, faites chauffer, cela aura pour effet de faire ressortir les arômes de la carapace.

2e étape : mouillez d’un peu de cidre

Recouvrez alors vos têtes de langoustines de cidre, juste à hauteur, pas plus. Ça pourrait aussi être du vin blanc, mais le cidre va vraiment très bien avec la langoustine.

Cuire les têtes de langoustines

Faites cuire doucement, écrase les têtes à l’aide d’une cuillère en bois. Respirez ces divins parfums.

3e étape : passez

Égoutter les têtes de langoustines

Versez le tout dans une passoire fine, au-dessus d’un bol ou d’un saladier. Pressez encore un peu les têtes pour en extraire les saveurs, mais sans excès. Laissez filtrer un bon moment.

4e étape : qu’est-ce qu’on en fait, de cette sauce aux langoustines ?

Cette base sera parfaite pour mouiller un risotto, pour parfumer une quiche marine, ou, épaissie d’un peu de crème, pour accompagner un poisson.

Si vous ne vous en servez pas tout de suite, un petit truc : versez-la dans un sac à glaçons, et mettez au congélateur. Vous pourrez plus tard prélever deux ou trois « glaçons » pour vos préparations.

Glaçons de sauce aux langoustine

 

Les meilleurs cidres de Bretagne 2017

Le Concours régional des produits cidricoles de Bretagne a décerné ses médailles. Ce concours est pour les producteurs l’occasion de se comparer, de se confronter, ceci dans une démarche de progrès. En effet, la fabrication du cidre est un art complexe, qui demande attention et remise en cause permanente. Bravo aux lauréats !

Le palmarès

Cidres AOP Cornouaille

Or : cidrerie Menez Brug, de Fouesnant

Argent : les Vergers de Kermao, de Gouesnach

Cidres fermiers brut

Or : cidrerie Kerloïck, de Plestan

Argent : Pressoir du Bélon, de Riec-sur-Bélon et cidrerie de Tromelin, de Mahalon

Cidre fermier demi-sec

Or : Maison du Cidre, de Le Hézo

Argent :  Pressoir du Belon, de Riec-sur-Bélon et les Vergers de Kermao, de Gouesnach

Bronze : cidrerie les Trois-Frères, d’Ergué-Gabéric

Cidre fermier doux

Or : cidrerie les Trois-Frères, d’Ergué-Gabéric

Argent : cidrerie Kerloïck, de Plestan

Cidre artisanal brut

Or : Cidre Kerné, de Pouldreuzic

Argent : Cidre Sorre, de Plerguer

Cidre artisanal demi-sec

Or : Distillerie des Menhirs, de Plomelin

Argent : Cidre Sorre, de Plerguer

Cidre artisanal doux

Or : les Celliers de l’Odet, d’Ergué-Gabéric

Jus de pomme pétillant

Or : cidrerie Paul Coïc, de Plonéïs

Argent : Cidre Kerné, de Plouldreuzic

Bronze : Cidrerie de Brocéliande

Jus de pomme tranquille

Or : Cidrerie Rozavern, de Telgruc ; les Vergers de Kermao, de Gouesnach ; Cidrerie Nicol, de Surzur

Argent : Cidrerie de Tromelin, de Mahalon ; Cidrerie Daniel Le Maître, de Maël-Carhaix ; Maison du cidre, de Le Hézo

Bronze :  Cidrerie de Cozmezou, de Plouégat-Guerrand ; Cidre Sorre, de Plerguer

Pommeau + de 3 ans

Or : Distillerie du Gorvello, de Sulniac

Argent : Pressoir du Belon, de Riec sur Bélon

Pommeau de moins de 3 ans

Or : Distillerie Warenghem, de Lannion

Bronze : cidrerie de Menez Brug, de Fouesnant; cidrerie Melenig, d’Elliant

Eau-de-vie de cidre de moins de 4 ans

Or : les Vergers de Kermao, de Gouesnach

Argent : Manoir du Kinkiz, de Quimper

Bronze : Distillerie du Gorvello, de Sulniac

Eau-de-vie de cidre de plus de 4 ans

Or : Cidrerie de Menez Brug, de Fouesnant

Argent : distillerie du Plessis, de Quimper; Distillerie du Gorvello, de Sulniac.

Galettes sucrées-salées : pomme-boudin noir

Après le canapé andouille-artichaut au cidre, voici notre deuxième galette sucrée-salée sur le thème du cochon : pomme et boudin noir.

Le boudin noir a ses inconditionnels, mais tout le monde n’aime pas. En petite quantité, accompagné de pommes, et servi sur ces galettes bretonnes, eh bien tout le monde en redemande !

Pour les pommes, nous avons choisi la reinette d’Armorique des vergers du Brachet, à Domagné. La reinette d’Armorique ne fond pas à la cuisson, elle est légèrement acidulée,  elle demande du beurre à la cuisson, tout pour plaire à un Breton !

Les ingrédients des canapés pomme-boudin

Print Recipe
Galettes sucrées-salées : pomme-boudin noir
Temps de Préparation 30 min
Temps de Cuisson 20 min
Portions
20 canapés
Ingrédients
  • 20 galettes bretonnes (les biscuits)
  • 300 g boudin noir
  • 2 pommes
  • 1 oignon
  • 50 g beurre ramolli
  • cannelle (facultatif)
  • lambig ou autre (facutatif)
Temps de Préparation 30 min
Temps de Cuisson 20 min
Portions
20 canapés
Ingrédients
  • 20 galettes bretonnes (les biscuits)
  • 300 g boudin noir
  • 2 pommes
  • 1 oignon
  • 50 g beurre ramolli
  • cannelle (facultatif)
  • lambig ou autre (facutatif)
Instructions
  1. Pelez et émincez l'oignon, faites-le revenir dans un peu de beurre.
  2. Enlevez les oignons de la poêle.
  3. Pelez et coupez les pommes en petits morceaux, réservez quelques tranches fines.
  4. Faites revenir les pommes à feu vif dans un bon morceau de beurre. Voue pouvez ajouter un peu de cannelle. Il n'est pas interdit de flamber au lambig.
  5. Remettez les oignons, mélangez. Laissez refroidir.
  6. Coupez le boudin en tranches, faites-les revenir à la poêle sur chaque côté. Coupez-les en quatre.
Montage des canapés
  1. Sur les galettes, déposez une couche de morceaux de pommes.
    Montage des canapés pomme-boudin, étape 1
  2. Disposez des tranches de pomme.
    Montage des canapés pomme-boudin, étape 2
  3. Puis déposez deux quarts de tranches de boudin par canapé.
  4. Vous pouvez décorer avec des chips de parmesan.

Voir aussi nos canapés sur galettes bretonnes aux saveurs marines

Trois canapés sucré-salés sur galette bretonne

Lotte à la vanille et au lait de coco

La lotte est un poisson qui qui accepte bien la sauce. La lotte à l’américaine est un grand classique, mais aujourd’hui nous allons plutôt vous proposer exotique : la recette de la lotte à la vanille.

Les ingrédients de la lotte à la vanille

C’est une belle rencontre, la vanille et la lotte. Trois conditions pour réussir votre plat : lier les saveurs avec du lait de coco, ne pas lésiner sur la vanille, et surtout, surtout ne pas trop cuire la lotte.

Pour le reste, c’est très simple : un peu d’oignon pour relever, un peu de carottes pour colorer, et du riz en accompagnement.

Print Recipe
Lotte à la vanille et au lait de coco
Temps de Préparation 15 min
Temps de Cuisson 30 min
Portions
4 personnes
Ingrédients
  • 650 g lotte
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  • 400 ml lait de coco
  • 2 gousses de vanille
  • 1 cuillère à soupe huile
Temps de Préparation 15 min
Temps de Cuisson 30 min
Portions
4 personnes
Ingrédients
  • 650 g lotte
  • 1 oignon
  • 1 carotte
  • 400 ml lait de coco
  • 2 gousses de vanille
  • 1 cuillère à soupe huile
Instructions
  1. Épluchez et coupez les légumes, faites-les revenir dans un peu d'huile.
  2. Ajoutez le lait de coco et les gousses de vanille fendues et grattées.
  3. Faites cuire à feu doux jusqu'à épaississement du lait de coco et cuisson des légumes (20 min environ).
  4. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement, enlevez les gousses de vanille.
  5. Posez les médaillons de lotte sur la sauce, couvrez, cuisez à feu très doux 5 min.
  6. Retournez délicatement les morceaux de lotte et cuisez encore 3 min à couvert.
    Lotte à la vanille pas-à-pas
  7. Goûtez la lotte pour vous assurer de la cuisson. Poursuivez si nécessaire, avec précautions : la lotte trop cuite, ça arrive vite.
  8. Servez avec du riz blanc.

Galettes sucrées-salées : andouille et artichaut au cidre

Après nos trois idées marines, voici les galettes sucrées-salées version cochon ! Première de la série, cette galette bretonne à l’andouille de Guémené sur lit d’artichaut au cidre est une petite merveille gustative…

Les ingrédients de nos galettes sucrées-salées andouille-artichaut
Les ingrédients

Rappelons le principe des ces canapés :

  • on les monte sur une galette bretonne (le biscuit au si bon goût de beurre salé)
  • on associe les saveurs avec finesse
  • on signifie visuellement le côté salé, afin que les convives ne soient pas surpris.

À suivre bientôt, dans cette série Cochon, les canapés pomme-boudin noir et filet de porc-pruneau.

Print Recipe
Galettes sucrées-salées : andouille et artichaut au cidre
Portions
20 canapés
Ingrédients
  • 10 tranches andouille de Guémené
  • 2 fonds d'artichaut
  • 1 cuillère à soupe crème fraîche
  • 1 verre cidre
  • 20 galettes bretonnes
Portions
20 canapés
Ingrédients
  • 10 tranches andouille de Guémené
  • 2 fonds d'artichaut
  • 1 cuillère à soupe crème fraîche
  • 1 verre cidre
  • 20 galettes bretonnes
Instructions
  1. Coupez les fonds d'artichauts et faites-les cuire dans le cidre jusqu'à évaporation.
  2. Réduisez en purée, ajoutez la crème, laissez refroidir.
  3. Coupez les tranches d'andouille en quartiers.
  4. Montez vos canapés comme indiqué sur les images : une cuillère de crème d'artichaut, deux quarts d'andouille. Vous pouvez décorer avec des tuiles de parmesan.

Montage des galettes phase 1 : les galettes nues Montage des galettes phase 2 : on dépose une cuillère de crème d'artichaut Montage des galettes phase 3 : on ajoute les tranches d'andouille

Gagnez notre Colis gourmand de Bretagne de juin 2017

Deuxième Colis gourmand de Bretagne, à gagner en répondant à 3 questions faciles sur Facebook !

Ce colis vous offre des produits d’exception, de vrais découvertes !

Pour en savoir plus sur ces produits, suivez nos liens :

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Pour participer, suivez ce lien vers notre jeu Facebook.

Colis gourmand : la bière triple de Terenez

Dans notre Colis gourmand de Bretagne de juin 2017, un lot de trois bouteilles de bière triple de Terenez.

Terenez, c’est la marque de la Brasserie du bout du monde, située à l’entrée de la presqu’île de Crozon. Une brasserie bretonne qui se veut ouverte sur le monde, et qui propose une gamme complète de bières blondes, brunes et blanches.

Et aussi cette fameuse bière triple. Ce n’est pas parce qu’elle vous est proposée en trois contenants différents qu’elle est triple. C’est parce qu’elle a connu une troisième fermentation, qui a lieu en bouteille.

Nous l’avons goûtée, cette triple de Terenez : en bouche, elle évoque une brune (épaisse, puissante, profonde, longue en bouche), mais reste blonde (légère, fines bulles, agréable). Oui, on sait, c’est contradictoire. Ben voilà, c’est ça. La triple de Terenez, elle est comme ça. Elle assume ses contradictions, et plutôt bien. Merveilleusement bien. Bref, une bière pas banale. Quand vous l’aurez goûtée, vous vous en souviendrez.

Dégustation de la bière triple de Terenez

Pour des éléments de dégustation plus pros, voyez la page qui lui est consacrée sur le site de la Brasserie du Bout du Monde.

Pour notre Colis gourmand, la Brasserie du Bout du Monde a préparé cette triple en trois contenant : le classique bock 33 cl, la bouteille 75 cl avec bouchon à bascule, et une magnifique carafe 2 litres, un objet vraiment collector !

La carafe de bière triple de Terenez

L’abus d’alcool est dangereux, consommez avec modération.

Colis gourmand : les trésors de Mimi Confitures

Dans notre Colis gourmand de Bretagne de juin 2017, une sélection de quatre trésors concoctés par Mimi Confitures.

Mimi Confitures est une entreprise artisanale de Concarneau. Ses confitures sont rares, vous pourrez les trouver sur le marché de Concarneau, dans les épiceries fines de Bretagne et sur des salons vins et gastronomie (voir le programme sur la page Facebook de Mimi Confitures), où Mimi et Patrick viennent eux-mêmes présenter leurs produits.

Mimi Confitures pomme façon tation

La gamme de Mimi Confitures est impressionnante et offre des assemblages étonnants. Elle en a choisi quatre pour notre Colis gourmand de Bretagne de juin 2017 :

  • Fraise
  • Pomme façon tatin
  • Framboise à la violette
  • Abricot coquelicot

Thierry, notre expert en confitures, a goûté pour vous la framboise à la violette, voici son verdict :

Framboise à la violette de Mimi Confitures,  une confiture suave où le fruit domine

“D’abord sa consistance, elle est dense mais on dirait presque une crème de fruit tant le grain est fin, un peu comme une confiture anglaise.

Et puis les arômes, ceux d’une framboise fraîche, à peine acidulée. Ils envahissent tout de suite les papilles et viennent, dans un second temps, ceux de la violette qui enrobent le tout. Des arômes d’une grande longueur qui restent longtemps en bouche comme ceux d’un vin vieux.

Une confiture à déguster à la cuillère.”

Mimi Confitures framboise à la violette