La courgette, du jardin à la cuisine

Photo de référence

Si vous avez un petit bout de jardin que vous que vous transformeriez bien en potager, commencez par la courgette ! Non non, ce n’est pas un article de jardinage, on reste dans la cuisine. On parle de jardinage culinaire, quoi.

Avoir un petit potager quand on aime cuisiner, c’est le rêve ! Mais comme la cuisine demande déjà pas mal de temps et de disponibilité, on préfère cultiver des plantes qui ne demandent pas trop de soin.

Pourquoi la courgette ?

Pourquoi cultiver des courgettes ? C’est pas cher, les courgettes, autant en acheter, non ?
Mais non, la courgette du jardin, c’est vraiment top :

La courgette, c’est facile à cultiver

  • On achète des plants
  • On choisit une exposition ensoleillée et une terre un peu riche (on ajoute du terreau si nécessaire).
  • on les met en terre à partir de mai, et on peut encore le faire jusqu’au 14 juillet pour une production d’automne.
  • Au début, on fait attention aux limaces.
  • S’il fait sec, on arrose un peu.
  • Et on attend, ça pousse tout seul !

La courgette, c’est meilleur frais

La courgette est vraiment excellente quand elle est tout fraîche, quand elle vient d’être cueillie. C’est incomparable : crue, elle est douce et croquante, avec des saveurs de noisette verte, cuite elle révèle toutes ses saveurs.

La courgette, c’est meilleur petit

Au jardin, on peut (on doit !) choisir de cueillir de petites courgettes, qui sont bien fermes et meilleures que les plus grosses.

Récolter de petites courgettes

Et on peut aussi profiter des fleurs, qui peuvent se cuisiner, et pas seulement farcies, ça peut aussi être très simple (voir une recette ici).

Fleur de courgette

L’inconvénient : risque de surproduction

Si vous avez un seul plant de courgette, vous récolterez une petite courgette tous les trois jours, et vous n’aurez jamais assez pour nourrir votre famille affamée. Vous me direz : « Je garde ma courgette, et j’attends trois jours, et voilà, j’ai deux courgettes…« . Mais non. Car vous perdez l’avantage de la fraîcheur.

Alors vous me direz : « Ben, j’ai qu’à attendre qu’elle grossisse, ça peut devenir très gros, une courgette. » Mais non, car une grosse courgette, c’est moins bon, c’est spongieux. Et vous allez épuiser votre plant, qui produira moins de fruits.

Alors, on fait comment ? on met deux, ou mieux trois plants de courgettes. On a alors la possibilité de récolter deux ou trois courgettes à la fois, voire davantage quand les plants sont en forme.

Ce qui fait qu’on a toujours des courgettes, on a l’impression d’en récolter tous les jours, c’est une surproduction par rapport à vos besoins.

Que faire de toutes ces courgettes ?

Ce qui est très chouette avec les courgettes, c’est qu’on peut les préparer de tout plein de façons. Et du coup, on ne va pas s’en lasser.

Crues

En petits dés dans une salade composée, les courgettes crues sont délicieusement croquantes et apportent leur petit goût de noisette verte.

Vous pouvez même en faire un carpaccio, des tagliatelles, des spaghettis ou encore de surprenants roulés de courgettes.

Roulés de courgette saumon fromage
En amuse-bouche pour un apéro dînatoire, les roulés de courgette

Cuites

Bien sûr, vous pouvez simplement poêler vos courgettes, c’est vraiment délicieux quand elles viennent d’être cueillies ! D’autres idées :

Recette de soupe de courgette au fromage blanc et à l'orange
Une soupe de courgette à l’orange

Des idées de courgettes inattendues

Recette de gâteau de courgettes au chocolat
Un classique, le gâteau où la courgette remplace le beurre… et ça marche !

Les vacances

Ah ben oui, les courgettes, ça pousse en été, et en été, vous, vous partez en vacances. Et ça pousse, et ça pousse, et vous voilà devant une tonne d’énormes courgettes lorsque vous rentrez à la maison.

Bah oui, il eut mieux valu faire confiance à la voisine, qui aurait pu cueillir vos courgettes en votre absence, vous auriez trouvé des plants tout pimpants et prêts à vous nourrir tout l’automne.

Sauver vos plants

Que faire ? Cueillez tout de suite toutes vos courgettes, coupez les feuilles sèches ou malades, et espérez que ça reparte… ce qui arrive assez souvent. Une petite dizaine de jours de convalescence, et la production redémarre.

Utiliser ces grosses courgettes

Ces grosses courgettes que vous venez de cueillir, faites-en de la soupe, c’est très bon, la soupe de courgettes. Vous pouvez y ajouter d’autres légumes, du bouillon, de la Vache qui rit, mais ce n’est pas obligé : la soupe de courgette seule, c’est vraiment très bon. Vous pelez les courgettes (comme elles sont vielles, la peau peut être dure), vous les coupez en morceaux, vous ajoutez un peu d’eau, vous faites cuire, c’est simple, non ?

Et cette soupe, vous la congelez, bien sûr, car une tonne de soupe de courgette en plein été, bof…

Les différentes types de courgettes

La plus courante est la courgette verte, c’est une grande classique, vous en trouverez différentes variétés chez le marchand de graines ou de plants. Elles sont généralement robustes et productives. À vous de voir si vous préférez une variété traditionnelle (obtenue par sélection naturelle) ou une variété hybride F1 (obtenue par croisement contrôlé entre deux lignées pures). En principe, les variété F1 sont plus productives et moins sensibles aux maladies.

On trouve aussi :

  • les courgettes jaunes, qui offrent un goût sensiblement différent, très agréable (testée ici),
  • les courgettes dites « blanches », qui sont en fait vert très clair,
Courgettes blanches
Les courgettes blanches, qui sont vert clair
  • les courgettes rondes, mais leur usage est très différent, c’est une autre histoire.

↥ Haut de page ↥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *