L’idée de la semaine
Comment préparer les châtaignes des bois

Châtaignes au lait et à la cannelle

Vous avez vu ? C’est la saison des châtaignes… On se promène dans les bois, on en ramasse tout plein, les enfants sont enthousiastes, et voilà, on rentre à la maison avec un sac de châtaignes des bois, mais qu’est-ce qu’on va bien pouvoir en faire ?

Châtaignes grillées

Si on a une cheminée, un feu de bois, une poêle à trous, pas de problème. Les châtaignes grillées, à moitié à la flamme, à moitié sur les braises, c’est trop bon, chacun décortique comme il veut, c’est chouette !

Châtaignes grillées

On va avoir des miettes de peau de châtaigne dans toute le salon, mais bon, si on a une cheminée c’est qu’il y a déjà de la cendre un peu partout, non ?

Mais on n’a pas tous un feu de bois dans le salon. C’est pas sur un poêle à pellets qu’on va faire des bonnes châtaignes grillées, on ne va pas se mentir.

Châtaignes à l’eau

On peut cuire les châtaignes à l’eau, c’est bien aussi, chacun décortique sa part, une petite noix de beurre sur la châtaigne avant de la gober, c’est pas mal non plus. 

La corvée de l’épluchage

Mais là, on avait envie de faire un vrai plat de châtaignes, qui présente bien, que l’on puisse manger proprement, quoi. Du coup, il va falloir se cogner l’épluchage.

Cherchons voir sur internet, oui, les plonger dans l’huile bouillante, et hop, ça se détache tout seul. Mouais… Déjà, l’huile bouillante, on n’aime pas trop, c’est dangereux et puis ça doit donner un goût de frite, non ?

Choc thermique

Le truc, c’est le choc thermique, qui permet de décoller la peau. Mais voilà, il y a deux peaux, la jolie écorce brune, toute pimpante, toute brillante, puis cette saleté de peau intérieure qui colle à la chair de la châtaigne.

On va donc créer ce choc thermique à l’eau bouillante. Eau bouillante salée, ça fait gagner quelques degrés. Deux fois, une pour chaque peau. 

On plonge donc quelques châtaignes dans l’eau bouillante pendant 2-3 minutes, on les passe sous l’eau froide, on enlève l’écorce, on replonge, on re-refroidit, on enlève à l’aide d’un couteau cette deuxième peau. Et puis on recommence pour le reste des châtaignes, parce que si on fait tout d’un coup, le choc thermique, ça ne marche pas.

On aime ça, éplucher des châtaignes, ça a un côté jouissif. Enfants, on a tous fait ça, et on était très fiers quand on obtenait une châtaigne parfaite. Une. Mais en faire trente, quelle galère. D’autant que si on laisse un petit bout de peau, c’est fichu, c’est amer, ça gâche tout.

Comment décortiquer les châtaignes

Au bout de cinq châtaignes, oh et puis zut, on abandonne, c’est nul, c’est impossible, ce truc, tant pis, on mettra autre chose sur le blog, du potimarron, tiens, ça a le goût de châtaigne. De dépit, on en mange une, de ces châtaignes épluchées mi-cuites. Et là, c’est le nirvana.

Quelle saveur incroyable ! Ça fond dans la bouche en répandant ce goût incomparable, inimitable. Non, mais le potimarron peut aller se rhabiller ! Un côté madeleine de Proust, bien sûr, saveurs d’enfance, oui, mais pas seulement. Objectivement, la saveur de la châtaigne des bois est une tuerie. 

Du coup, ça nous redonne du courage. Allez, on continue. Nous voilà au bout de nos trente châtaignes, on va pouvoir faire la recette.

Éplucher les châtaignes

On a trouvé une recette de châtaignes au lait et à la cannelle, c’est bon, c’est sympa, c’est parfumé. On vous la donne ci-dessous.  Mais la cannelle et le sucre cachent un peu le goût de la châtaigne, finalement.

Alors on a recommencé, et on a cuit nos châtaignes dans du lait, avec une noix de beurre et un peu de sel, et ça, c’était vraiment très bon. La recette, c’est la même, mais sans sucre et sans cannelle…

La recette

Recette de châtaignes au lait

Print Recipe
L’idée de la semaine
Comment préparer les châtaignes des bois
Temps de Préparation jocker !
Temps de Cuisson 20 minutes
Portions
4 personnes
Ingrédients
  • Une trentaine châtaignes des bois
  • 30 cl lait
  • 3 cuillères à soupe sucre en poudre
  • cannelle en poudre et/ou en bâton
Temps de Préparation jocker !
Temps de Cuisson 20 minutes
Portions
4 personnes
Ingrédients
  • Une trentaine châtaignes des bois
  • 30 cl lait
  • 3 cuillères à soupe sucre en poudre
  • cannelle en poudre et/ou en bâton
Instructions
  1. Décortiquez les châtaignes (bon courage !)
  2. Versez le lait dans une casserole, ajoutez la cannelle, une pincée de sel et le sucre, mélangez, puis plongez-y les châtaignes et mettez à cuire pour 20 minutes environ. Surveillez bien la cuisson, remuez de temps en temps avec précautions.
  3. Servez et dégustez tiède ou froid.
Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

5 réflexions sur « L’idée de la semaine
Comment préparer les châtaignes des bois »

  1. Au micro-ondes, c’est aussi très simple. Il faut inciser les châtaignes et les passer 2 minutes au micro-ondes. Les 2 peaux s’enlèvent très facilement. Les châtaignes sont mi cuites, à cuisiner ensuite comme vous le souhaitez.

    1. Voici la meilleure facon d’éplucher des chataignes:
      1 : les congeler,ce qui présente l’avantage d’arrêter la progression des petits vers blancs si ou n’a pas le temps de les éplucher de suite
      2: sortir du congelateur une petite quantité de Châtaignes une vingtaine environ à la fois et les plonger dans une eau chaude mais pas bouillante autour de 60° dans laquelle on aura placé quelques feuilles de figuier si possible
      3: après 1 ou 2 mn, pas plus, prendre les fruits un par un, les 2 peaux s’enlèvent vraiment facilement, grâce à un vrai choc thermique. une fois épluchée mettre la châtaigne aussitôt dans l’eau froide ( cela leur évitera l’oxydation ) attendant d’avoir la quantité désirée.
      vous pourrez ainsi obtenir un kg de chataignes épluchées et crues en peu de temps, sans qu’elles soient partiellement cuites ou même en bouillie !
      et maintenant à vos recettes

  2. Merci Pierre pour cet article criant de vérité, sur un ton humoristique. C’est ce que j’ai vécu il y a 15 jours . C’est vrai que c’est génial les châtaignes, ça ne coûte rien, il y en a à foison, ça promet de belles saveurs
    Mais quelle corvée plus que pénible cet épluchage
    L’année prochaine j’améliore la technique du choc thermique en faisant des petits lots comme vous conseillez. J’ai aussi lu qu’on pouvait les mettre au congélateur avant la cuisson. A tester ? A moins qu’un ardéchois, spécialiste de la crème de marron, nous dévoile son secret ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *