Poulet marengo exotique

Poulet marengo authentique ?

À Cuisine à l’Ouest, on aime les rencontres improbables, Napoléon, le concentré de tomates, la Bretagne et les tropiques…

Que vient faire Napoléon dans cette histoire ? Nous sommes en 1800, dans le Piémont italien, Napoléon Bonaparte, qui n’est alors que premier consul, vient de remporter la fameuse bataille de Marengo contre les Autrichiens. Une victoire un peu inespérée, paraît-il, obtenue à l’arrache, mais dont Bonaparte perçoit l’intérêt pour sa carrière personnelle. Il monte un coup de pub, oups, Wikipedia dit plutôt « une opération de propagande fort importante ».

Le poulet marengo, fake ou recette authentique ?

Il est bien possible que la recette du poulet (ou veau) marengo fasse partie de cette opération de propagande. La légende veut que Napoléon Bonaparte eût un petit creux après sa victoire… Les réserves du camp sont plutôt maigres, son cuisinier Dunand cherche autour de lui et concocte le fameux poulet à la tomate et au vin blanc, y ajoute des œufs frits et, drôle d’idée, des écrevisses !
Là où le bât blesse, c’est que Dunand ne serait entré au service de Napoléon qu’en 1805, comme le souligne le site Un plat, une histoire.

Toujours est-il que Bonaparte apprécie le plat, il en redemandera. La recette évolue, le poulet est parfois remplacé par du veau, les écrevisses sont remplacées par des champignons… C’est peut-être bien Dunand, finalement, qui a perfectionné la recette. On imagine que le plat de poulet à la tomate avalé par Bonaparte au soir d’une victoire improbable lui ait laissé un souvenir ému… On l’imagine, quelques années plus tard, décrire la chose à son cuisinier, qui s’empresse de la reconstituer, et qui ne peut s’empêcher de l’améliorer. Bon, d’accord, cette dernière théorie est purement imaginaire, mais bon, elle est aussi vraisemblable que le reste.

Marengo, un concept à développer

Revenons à notre poulet. Marengo, finalement c’est un concept : une viande cuite dans une sauce tomate au vin blanc, et puis, comme Dunand, on y ajoute ce qu’on veut, on fait avec ce qu’on a. Cuisine à l’Ouest a voulu apporter sa marque à l’Histoire (oui oui, avec un grand H) en faisant évoluer encore un peu cet authentique poulet Marengo, histoire (petit h, ah ah) de l’insérer dans l’air du temps. Belle mission, moi je trouve. On y a ajouté des lentilles corail pour donner un peu de corps à la sauce (c’est bon pour la santé, en plus), un peu de piment, et on l’accompagne d’un rougail-tomates.

Liens sponsorisés

Bon, trêve de bavardage, passons à la recette. Elle a deux intérêts principaux : on peut prendre un poulet un peu coriace, et on peut réchauffer le lendemain, c’est encore meilleur. N’hésitez donc pas à doubler, tripler, quadrupler les proportions !

Print Recipe
Un poulet Marengo pas authentique
Apportons un peu de peps à cette recette originale
Temps de Préparation 1 heure
Temps de Cuisson 1 heure
Portions
4 personnes
Ingrédients
Le poulet
  • 4 cuisses de poulet
  • 100 g concentré de tomates
  • 1 verre vin blanc
  • 2 oignons de Roscoff
  • 2 gousses d'ail
  • 50 g lentilles corail
  • Matière grasse (beurre ou huile)
  • piment Selon vos goûts (nous avons utilisé une cuillère à café de pâte de piment)
Le rougail
  • 2 tomates
  • 1 oignon de Roscoff
  • 2 cuillères à soupe jus de citron vert
  • 1 trait huile d'olive
  • 1 trait sauce pimentée (tabasco ou autre)
  • Quelques brins coriandre en feuilles
Temps de Préparation 1 heure
Temps de Cuisson 1 heure
Portions
4 personnes
Ingrédients
Le poulet
  • 4 cuisses de poulet
  • 100 g concentré de tomates
  • 1 verre vin blanc
  • 2 oignons de Roscoff
  • 2 gousses d'ail
  • 50 g lentilles corail
  • Matière grasse (beurre ou huile)
  • piment Selon vos goûts (nous avons utilisé une cuillère à café de pâte de piment)
Le rougail
  • 2 tomates
  • 1 oignon de Roscoff
  • 2 cuillères à soupe jus de citron vert
  • 1 trait huile d'olive
  • 1 trait sauce pimentée (tabasco ou autre)
  • Quelques brins coriandre en feuilles
Instructions
  1. Séparez les haut de cuisses des pilons de poulet.
  2. Pelez et hachez les oignons et l’ail. Faites-les revenir dans un peu de matière grasse.
  3. Ajoutez les morceaux de poulet, faites dorer en remuant constamment.
    Saisir le poulet marengo
  4. Ajoutez le concentré de tomates, puis le vin blanc.
  5. Couvrez et faites mijoter 45 minutes à feu doux. Remuez de temps en temps. Attention en fin de cuisson, remuez avec précautions pour éviter que le poulet se délite.
  6. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire. Ajoutez les lentilles corail, faites cuire encore 10 à 15 minutes.
Le rougail
  1. Pelez, épépinez et coupez les tomates en petits cubes. Pelez et hachez finement l’oignon. Mélangez le tout avec le citron vert, l’huile d’olive et le piment. Terminez par la coriandre
  2. Laissez reposer une vingtaine de minutes au frigo.
Service
  1. On peut ajouter le rougail juste au moment de servir, le temps qu’il se réchauffe dans la sauce, ou alors le mettre à disposition des convives, qui le doseront à volonté dans leurs assiettes. L’effet chaud-froid est alors assez intéressant.
  2. Servez avec un riz blanc.
  3. Le petit plus : au dernier moment, ajoutez à votre poulet des lamelles d’oignons de Roscoff crus, des graines de sésame grillées et/ou des amandes effilées.
Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *