Le palet breton

Palet breton

On l’appelle palet car sa forme rappelle le palet de fonte utilisé dans le jeu traditionnel. Mais rassurez-vous, il est bien plus fondant.

Sur ce biscuit, que certains nomment « sablé breton », allez, on va prendre un avis extérieur, celui de Philippe Blondiaux, éminent pâtissier originaire du Nord de la France et qui exerce en Suisse, donc tout-à-fait impartial : Si on me demandait quel est mon biscuit préféré, après une légère hésitation avec le spéculos, je vous répondrais qu’indéniablement c’est le sablé Breton…
J’adore ce sablé par dessus tout! c’est un véritable péché de gourmandise, le bon goût du beurre salé, un croustillant incomparable, et, de temps en temps tomber sur une pépite de fleur de sel… c’est absolument irrésistible.

Miettes de palet breton

On croque volontiers le pavé au goûter, avec un café ou un chocolat. Il s’effrite en bouche, on pense un instant qu’il va être lourd et bourratif, mais non, il fond doucement en libérant son bon goût de beurre.

Palet breton

Le palet breton en cuisine

On peut utiliser le palet breton en cuisine pour des présentations sympas et rapides : son côté massif permet d’en faire une base, un support sur lequel poser une fraise, un peu de chantilly, une boule de glace… Une tartelette minute pour des invités de dernière minute.

Palet breton pour verrine

On peut encore l’émietter pour en faire un crumble rapide et original, qui fera merveille dans une verrine.

Nos recettes de palets bretons

 

Partager