Le coco de Paimpol

Gousses de coco de Paimpol

Avez-vous déjà goûté le fameux coco de Paimpol ? Attention : ce haricot demi-sec n’a rien à voir avec un vulgaire haricot. Il est tendre, il fond dans la bouche, il offre texture délicate et saveur raffinée, il ne demande qu’à être bien accompagné.

Coco de Paimpol mode d’emploi

Tous les trucs et astuces pour choisir, préparer et cuisiner le coco de Paimpol.

L’écossage

L'écossage du coco de Paimpol   Ah oui, il faut s’y mettre, c’est la rançon de la fraîcheur. Prenez ça comme un plaisir, admirez les jolies cosses du coco de Paimpol, d’un jaune paille déjà appétissant, certaines marbrées de violet. D’autres sont plus vertes, elles renferment des grains eux aussi un peu verts : le connaisseurs vous diront qu’il faut toujours quelques grains verts dans un plat de coco de Paimpol, ils apportent fraîcheur et croquant.

Grains de coco de Paimpol

Le rendement de votre écossage sera d’un peu plus de environ 50% de grain. Le prix du coco de Paimpol s’en ressent, mais il reste assez économique : c’est un produit demi-sec, il reprend de l’eau à la cuisson.

Un petit détail qui a son importance : si vous faites du compostage de vos déchets, les cosses de coco de Paimpol sont excellentes : elles sont plutôt sèches, ce qui est préférable pour un compostage efficace, et leur forme permet d’aérer votre compost.

La cuisson

Inutile de tremper vos cocos de Paimpol.

Départ à l’eau froide ou plongé dans l’eau bouillante au choix, le résultat est le même.

Cuisson : 35 minutes pour un grain un peu ferme, 1 heure pour un haricot fondant. La cuisson peut être prolongée dans problème si votre recette le nécessite, car le coco de Piampol tient très bien à la cuisson.

Précaution : le sel peut faire durcir le grain, donc ne salez qu’en fin de cuisson.

La congélation

Il n’est commercialisé qu’en frais, vous ne trouverez pas de coco de Paimpol sec. La meilleure manière de le conserver, c’est de le congeler. C’est simple et très pratique : vous écossez, vous mettez les grains crus dans des sacs de congélation, et hop, au congèl !

Filet de coco de Paimpol
Le coco de Paimpol est proposé en filets de 5 et 10 kg : parfait pour la congélation !

Tout l’hiver, vous pourrez prélever facilement la quantité de grains souhaitée et les cuisiner.

Des idées pour utiliser le coco de Paimpol

Le coco de Paimpol se prête à toutes sortes de préparations. N’hésitez pas à sortir des sentiers battus ! Voici quelques idées :

Les classiques plats mijotés :

  • cassoulet
  • haricot à la bretonne
  • haricot de mouton
  • avec de l’andouille de Guémené

Mais aussi :

  • en accompagnement de poisson, avec un peu de crème
  • en purée
  • en velouté
  • froid en salade (relevé d’un peu d’échalote)
  • en verrines (en purée et/ou en grains)

Comment accompagner le coco de Paimpol

Le coco de Paimpol, une femme dans chaque port

On voudrait dire que le coco de Paimpol se « marie à merveille » avec l’échalote, l’huile d’olive ou plein d’autres choses.

Mais l’expression est galvaudée. C’est bien plus que ça. Des aventures qui vont bien au-delà de l’idée de mariage. Des histoires d’amour hors du commun.

Un sacré coco, ce Paimpolais ! Certains disent qu’il a une femme dans chaque port…

C’est sûr, il forme un beau couple avec l’huile d’olive, au parfum enivrant.

Mais aussi, qui l’eût cru, à le voir se balader avec la crème fraîche, comme ils s’enlacent, comme ils s’embrassent, comme leurs peaux se confondent…

Regardez-le danser le tango argentin avec l’échalote. Elle a un côté piquant, la dame, amorti par la bonhomie de notre marin. Du coup, c’est le fruité qui ressort de ce couple en mouvement perpétuel.

Il faut le voir faire la bringue avec toutes ces créatures marines, ces sirènes, la lotte, la raie, la Saint-Jacques, les moules… La bringue ? Peut-être mais quelle élégance ! Pas un maquereau comme les autres, ce coco ! Il a un je-ne-sais-quoi, une prestance, une magie qui se reflète dans les yeux de toutes ces sirènes.

La morue, vous allez me dire ? Ah, la morue c’est autre chose. Ces deux voyageurs impénitents se sont rencontrés là, sur les quais de Paimpol. Un coup de foudre. Une évidence.

À la fête du coco de Paimpol

Nos recettes

La mayo de haricot sans jaune d'œufMention spéciale au blog de Prince de Bretagne Cuisinons les légumes, qui invente la mayo-coco !

C’est une mayonnaise réalisée à partir d’une base de purée de coco de Paimpol. Plus facile à réussir qu’une mayonnaise classique, elle est surtout plus légère et sans jaune d’œuf (intéressant pour les problèmes de cholestérol). Cuisinons les légumes teste plusieurs versions, dont une sans huile.

Notre sélection de recettes de coco de Paimpol

Recette de verrines de coco de Paimpol de La Sauce en plus
Verrines de velouté de coco de Paimpol et gambas grillées
de La Sauce en plus
Recette de salade de coco de Paimpol d'Une Aiguille dans l'potage
Salade de cocos de Paimpol à la menthe
d’Une Aiguille dans l’Potage
Recette de salade de coco de Paimpol d'Une Aiguille dans l'potage
Salade de cocos de Paimpol à la vinaigrette siphonnée au curcuma
de Mamina Et si c’était bon ?
Recette de salade de coco de Paimpol des Recettes de Jacre
Salade de cocos de Paimpol, tomates et lardons
des Recettes de Jacre
Recette de coco de Paimpol de Grelinette et cassolettes
Cocos de Paimpol à la crème d’ail
de Grelinette et cassolettes
Recette de coco de Paimpol des Papilles de Karen
Cocos de Paimpol au chorizo
des Papilles de Karen
Recette de tajine de coco de Paimpol des Délices de Red
Tajine d’agneau et coco de Paimpol
des Délices de Red
Recette de cocotte d'agneau aux cocos de Paimpol de Papilles et pupilles
Cocotte d’agneau aux cocos de Paimpol
des Papilles & pupilles
Recette de poisson aux cocos de Paimpol et andouille de Guémené de Cuisinons les légumes
Coco de Paimpol façon terre-mer
de Cuisinons les légumes

Infos coco

La marque : tout le coco de Paimpol AOP est commercialisé sous la marque Prince de Bretagne.

Le coco de Paimpol Prince de Bretagne

La saison : d’août à novembre.

La région de production : autour de Paimpol en Côtes d’Armor.

La qualité : le coco de Paimpol bénéficie d’une AOC/AOP. Ce qui garantit son origine, son mode de production, le contrôle de sa qualité.

La production : le coco de Paimpol est semé au printemps. La récolte est manuelle : on arrache le plant, puis on enlève les gousses une à une, c’est le « plumage » car ce geste rappelle le plumage d’une volaille.

La culture du coco de Paimpol

Comment l’acheter ? On le trouve au détail vendu au poids, ou en sacs de 5 et 10 kg, parfaits si vous voulez en congeler.

Sac de coco de Paimpol

Prince de Bretagne

Le coco de Paimpol sur le site Prince de BretagnePour tout savoir sur le coco de Paimpol, voir le site de Prince de Bretagne, la marque collective des producteurs de légumes de la côte nord de la Bretagne.

coco-paimpol-cuisinons-les-legumesPour des idées, recettes, astices sur le coco de Paimpol, voir aussi le blog culinaire de Prince de Bretagne, Cuisinons les légumes.

La confrérie du Coco de Paimpol

Site de la confrérie du coco de PaimpolPittoresque et sympathique, la Confrérie du coco de Paimpol ! Elle se réunit chaque année lors de la fête du Coco de Paimpol (une année sur deux, au sein du festival du chant de marin) et intronise de nouveaux membres, défenseurs de l’appellation ou personnages illustres comme ci-dessous l’académicien Érik Orsenna.

Érik Orsenna, confrère du coco de PaimpolCeltibreizh et ses Bococos

Les cocos de Paimpol en bocauxIl existe très peu de conserves ou produits préparés à partir du coco de Paimpol. Un traiteur de la région, Celtibreizh, a mis au point un procédé d’écossage qui lui permet de proposer une gamme de produits en bocaux.

Ces « bococos » sont en vente dans les épiceries fines de la région et en ligne sur Tempête de l’Ouest.

Les bienfaits du haricot blanc sec sont assez connus, mais on manque de précisions sur sa version fraîche, que l’on appelle demi-sec et dont le coco de Paimpol fait partie.

Le haricot blanc en général :

  • est riche en fibres
  • apporte des protéines végétales
  • est pauvre en vitamines (lui adjoindre d’autres légumes)
  • riche en magnésium
  • est pauvre en graisses
  • a un index glycémique bas, ce qui signifie que ses sucres sont assimilés lentement (intéressant pour les sportifs et les diabétiques)

(Source e-sante.fr)

Gousses de coco de Paimpol

Partager