L’aubergine blanche

L'aubergine blanche et l'aubergine noire

À Cuisine à l’Ouest, on adore les dégustations comparatives. Quand on a vu ces aubergines blanches, on n’a pas résisté à la tentation. Voyons ça d’un peu plus près.

La première différence entre ces deux aubergines saute aux yeux : l’une est blanche, l’autre d’un beau noir violacé brillant.

La couleur intérieure

Les différences entre l'aubergine blanche et la violette
À gauche, l’aubergine noire. À droite, l’aubergine blanche.

La chair de l’aubergine blanche est nettement plus blanche que celle de l’aubergine classique. Après cuisson, ça se confirme : la chair de l’aubergine noire devient d’un gris coloré verdâtre assez indéfinissable, pas vraiment très joli. La chair de l’aubergine blanche, une fois cuite, est plus claire, plus appétissante. Ça peut être intéressant pour certaines recettes, comme le caviar d’aubergine.

La cuisson de l’aubergine blanche

On la cuit de la même façon que l’aubergine classique. Mais l’aubergine blanche est plus compacte que la noire, elle absorbe moins de matière grasse à la cuisson, elle est plus longue à cuire et elle reste plus ferme. Sa chair est donc moins fondante.

La peau

On ne pèle pas l’aubergine noire, car sa peau s’attendrit à la cuisson, on peut donc la manger. Tant mieux pour les vitamines. La peau de l’aubergine blanche est plus épaisse et plus coriace, il vaut donc mieux l’éplucher pour certaines recettes. Par contre, cette peau tiendra bien une aubergine grillée au four, il est alors intéressant de la conserver. Il suffira alors de ne pas consommer la peau.

Le goût de l’aubergine blanche

Les aubergines blanches et noires après cuisson
Après cuisson, on voit que l’aubergine blanche (à l’arrière) a moins réduit, sa texture est restée plus ferme.

Si vous aimez beaucoup le goût de l’aubergine classique, vous serez déçu : l’aubergine blanche est plus neutre, sa saveur est moins marquée.  Ceux qui n’apprécient pas particulièrement l’aubergine préféreront cette saveur douce et cette texture plus ferme sous la dent.

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

2 réflexions sur « L’aubergine blanche »

  1. Merci pour ce comparatif, je trouve peu de blanches chez les producteurs ici mais je trouve les roses violettes qui sont très sympas aussi et vraiment jolies 🙂 Bon dimanche Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *