Découvrons le concombre amer

Comment manger le concombre amer

Vous savez comment on est, nous les Bretons : on voit un truc qu’on ne connaît pas, qui se mange, et voilà, on a envie d’essayer…

Comment ? Tout le monde est comme ça ? En tout cas, si vous êtes en train de nous lire, c’est votre cas. Bon, voilà, ces concombres bizarres, sur les rayons des boutiques asiatiques, nous faisaient de l’œil depuis des années, on s’est décidés.

Concombre amer

Que faire de cette amertume ?

On a d’abord goûté, comme ça tout cru. C’est très très amer. Derrière l’amertume, on sent des arômes et une saveur herbacée. Mais bon, c’est très-très-très amer. Qu’est-ce qu’on fait avec les choses amères et aromatiques ?

Qui a dit « de la bière » ? Vous vous croyez malin ?

Eh bien figurez-vous que oui, les feuilles de concombre amer ont été utilisées en remplacement du houblon. C’était la Goot-Bierblad, c’est l’une des choses que nous apprend Wikipedia sur le concombre amer, qui s’appelle aussi la margose.

Mais bon, on ne va pas se lancer dans la bière, alors, qu’est-ce qu’on en fait, de ce concombre amer ?
D’abord, lui enlever un peu d’amertume, quand même.
Cherchons sur internet : on nous conseille de les blanchir. Nous, à Cuisine à l’Ouest, on teste !

Quand l’amertume devient saveur

Première expérience, on les a blanchis 2 minutes à l’eau bouillante, les concombres sont toujours très amers, et ils ont perdu un peu de leur saveur. Quasi immangeables tels quels. Mais on n’a pas voulu gâcher, on les a essayé en mélange dans une poêlée : ça devient intéressant, l’amertume est épongée par les autres aliments.

Conclusion : le concombre amer est à utiliser un peu comme un condiment.

Mais alors, est-ce que ça vaut le coup de l’ébouillanter ?

Deuxième expérience : nous les avons fait dégorger au sel, coupés en tranches, pendant deux heures, bonne vieille recette de grand-mère pour nos concombres européens qui, autrefois, étaient eux aussi un peu amers. Ça fonctionne, l’amertume est très atténuée, la saveur particulière reste présente.
Pour atténuer encore l’amertume, après les avoir dégorgés au sel, rincez-les et laissez-les tremper dans l’eau froide.

Faire dégorger le concombre amer

On obtient un concombre croquant, toujours bien amer, mais qui conserve toute sa saveur, et qu’on va pouvoir utiliser dans une poêlée, un riz cantonnais, une salade composée.

Commment éplucher le concombre amer ?

Ah oui, j’entends que vous vous posez une question : comment va-t-on l’éplucher, ce machin ? Eh bien, fort heureusement, la peau est fine et comestible, on ne l’épluche donc pas. On le coupe en deux dans le sens de la longueur, on enlève assez facilement la partie centrale, spongieuse, qui porte les graines, à l’aide d’une petite cuillère.

En conclusion, le concombre amer, comment ça se mange ?

  • Faites-le dégorger au sel
  • Ne le pelez pas
  • Utilisez-le comme un condiment, cuit ou cru, mélangé avec d’autres saveurs.

Le concombre amer est alors une légume qui devient très intéressant en cuisine, car il permet de doser l’amertume des plats et apporte des saveurs originales.

La recette

Dahl au concombre amer

Allez, on vous donne une recette de dahl, essayez, ça vaut le coup ! Le dahl est un plat d’origine indienne, à base de lentilles. La lentille corail est très pratique car elle cuit vite. Vous pouvez bien sûr agrémenter votre dhal comme vous le souhaitez (nous, on y a ajouté des toutes petites fleurettes de chou-fleur cru), mais le concombre amer y apporte déjà suffisamment de caractère.

Print Recipe
Dahl au concombre amer
Le concombre amer apporte des saveurs originales à ce dahl très simple.
Temps de Préparation 15 min
Temps de Cuisson 10 min
Temps d'Attente 2 heures
Portions
4 personnes
Ingrédients
  • 1/2 concombre amer
  • 200 g lentilles corail
  • 1 échalote
  • 1 cuillère à soupe huile d'olive
  • curcuma et/ou curry
  • coriandre ou à défaut persil
Temps de Préparation 15 min
Temps de Cuisson 10 min
Temps d'Attente 2 heures
Portions
4 personnes
Ingrédients
  • 1/2 concombre amer
  • 200 g lentilles corail
  • 1 échalote
  • 1 cuillère à soupe huile d'olive
  • curcuma et/ou curry
  • coriandre ou à défaut persil
Instructions
  1. Préparez le concombre amer : coupez-le en tranches de 3 mm environ, saupoudrez de sel, remuez, laissez dégorger deux heures en remuant de temps en temps.
  2. Rincez les concombres amers. Trempez-les dans de l’eau froide, le temps que vous prépariez le reste.
  3. Cuisez les lentilles dans un grand volume d’eau non salée pendant une dizaine de minutes. Surveillez et coupez le feu avant que les lentilles se délitent. Égouttez, laissez refroidir.
  4. Émincez finement l’échalote, hachez la coriandre.
  5. Égouttez le concombre et coupez-le en petits dés.
  6. Mélangez les échalotes et les lentilles, salez et ajoutez l'huile, les épices et la coriandre.
  7. Ajoutez petit à petit le concombre amer, mélangez, goûtez pour vous rendre compte de la quantité qui vous convient.
  8. Gardez au frais jusqu’au service.
Partager


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *