Waterzoï de poulet traditionnel

Recette de waterzoï au poulet

Le principe du waterzoï, c’est du poireau, de la pomme de terre et du poulet*, le tout cuit dans un bouillon, et c’est magique !

Je suis un fan de waterzoï. Nous avons déjà publié sur Cuisine à l’Ouest une version rapide qui s’appuie sur ce mélange de saveurs poireau-pomme de terre-poulet. Une récente tournée en Belgique m’a permis d’en goûter différentes versions dans des restaurants de Bruxelles, d’Anvers et de Gand (berceau, paraît-il, du waterzoï).
Il y a deux philosophies du waterzoï :

  • la première que je qualifie de populaire est la version soupe : le waterzoï (qui signifie d’ailleurs « eau qui bout ») cuit dans un bouillon, eh bien servons donc le bouillon, avec une cuillère, à la bonne franquette.
  • la deuxième se veut plus gastronomique : on sert le poulet avec une sauce épaisse, bien liée, aux saveurs plus sophistiquées. On en a moins dans l’assiette, on n’a pas besoin de cuillère, c’est plus distingué, ça fait plus restaurant, quoi.

Devinez laquelle je préfère ? Gagné, la version soupe, bien sûr. C’est celle que j’ai choisi de préparer pour une soirée belge, au retour de mes vacances, pour une dizaine d’invités.

Le bouillon de poulet

Alors bien sûr, on peut s’en sortir en utilisant des cubes de bouillon de poule, le résultat sera convenable. Mais avec un vrai bouillon de poulet fait à la maison, ce sera extraordinaire !
Si vous avez le temps, achetez donc un poulet entier, désossez-le, mettez la viande de côté pour faire votre waterzoï, et préparez un bouillon de poulet en faisant doucement mijoter les os dans de l’eau pendant quelques heures. Voyez ici les détails pour réaliser un bouillon de volaille facile.

Le waterzoï à l’avance ?

Le waterzoï n’est pas un plat mijoté, il cuit plutôt rapidement. On peut tout de même le faire à l’avance, mais il faut lier la sauce (jaune d’œuf et crème) juste avant le service.
Si comme nous vous faites un grand plat de waterzoï, il vous restera beaucoup de blancs d’œufs. Faites-en des financiers classiques ou des financiers au sarrasin.

* On fait aussi un waterzoï de poisson, ce serait même la recette originelle, à Gand, où les poissons d’eau douce abondaient, nourris par les résidus de céréales qui tombaient du moulin installé sur l’Escaut.

La recette

Nous l’avons faite pour une dizaine de personnes, les quantités sont donc conséquentes. Si vous avez moins de convives, soit vous faites une règle de trois, soit vous faites comme nous, et vous gardez le reste au frigo, voire au congélateur. Dans ce cas, il faudra lier la sauce au moment de servir, après réchauffage.

Recette de waterzoï au poulet
Imprimer

Waterzoï de poulet traditionnel

Préparation 30 min
Cuisson 25 min
Portions 10 personnes

Ingrédients

  • 1,5 kg chair de poulet
  • 2 oignons
  • 6 poireaux
  • 2 branches de céleri-rave
  • 2 carottes
  • 15 pommes de terre
  • 2 litres bouillon de poulet maison ou reconstitué avec des cubes
  • 1 verre vin blanc
  • 40 cl crème fraîche liquide
  • 6 jaunes d’œufs
  • beurre ou huile

Instructions

  • Lavez et émincez les poireaux en morceaux pas trop petits. Pelez et émincez les oignons.
  • Faites-les revenir dans un peu de matière grasse.
    Faire revenir les poireaux
  • Pelez et coupez les pommes de terre.
  • Ajoutez-les aux poireaux, couvrez et laissez cuire doucement.
    Ajouter les pommes de terre
  • Pendant ce temps, coupez le poulet en morceaux de la taille d’une bouchée.
  • Faites-les revenir rapidement à la poêle, à feu vif.
  • Ajoutez-lez aux poireaux et aux pommes de terre.
  • Mouillez avec le vin blanc, laissez mijoter quelques minutes.
  • Ajoutez 2 litres de bouillon de poulet et 3 litres d’eau.
  • Faites cuire à feu doux une vingtaine de minutes.
    La cuisson du waterzoï
  • 5 minutes avant la fin, ajoutez le céleri-branche coupé en tranches et les carottes en julienne. Ainsi, ils seront mi-cuits et apporteront un peu de croquant et de fraîcheur au plat. Profitez-en pour goûter la sauce et rectifier l’assaisonnement.
  • En fin de cuisson, enlevez la viande et les légumes de la marmite. Mélangez la crème fraîche et les jaunes d’œufs, versez-les dans la sauce en remuant sans cesse pour lier.
  • Remettez viande et légumes dans la sauce, décorez d’un peu de verdure (les feuilles de vos céleri-branches, par exemple, et servez.
Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

13 réflexions sur « Waterzoï de poulet traditionnel »

  1. Bonjour, la recette de Waterzoï d’aujourd’hui, c’est celle de la version rapide citée en intro? ou bien il y a un lien quelquepart qui décrit la recette d’aujourd’hui (aux proportions conséquentes) ? (désolée, c peut-être mon ordi qui n’est pas réveillé, ou moi…) Merci d’éclairer la lanterne

    1. Non non, ce n’est pas vous, c’est ma recette qui s’était égarée dans les cyberméandres. C’est réparé, merci !

  2. Née en France de parents belges, je voulais comparer celle de la transmission familiale (Anvers) et la votre… et surprise… pas de publication, vous avez eu peur ??? Je plaisante bien sûr. A vous lire et merci pour tout vos articles.

    1. Je me rends, j’ai donc publié la recette en fin d’article, et j’attends le verdict avec angoisse…

  3. Merci d’avoir corrigé cet oubli.
    Dites-moi c’est bien 2 litres de bouillon et 3L d’eau ou seulement les 2 L de bouillon.
    Cordialement.

    1. Oui, c’est bien 5 litres de liquide, pour 10 personnes, on est généreux car on a toujours peur de manquer dans ces cas-là… Quant au rapport eau/bouillon, ça dépend de ce que vous avez. En général, un bouillon de poulet maison est assez corsé, donc il vaut mieux diluer. Le mieux, c’est de goûter et d’ajuster.

    1. Ça y est, elle est en ligne. Si vous ne la voyez pas, c’est que l’article est resté en cache de notre navigateur. Essayez de rafraîchir opu d’actualiser la page. ou alors de la charger en mode « Navigation privée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recipe Rating