Comment cuire l’araignée de mer

Comment cuire l'araignée de mer

Le temps de cuisson de l’araignée de mer, c’est autour de 20 minutes. Ça paraît facile comme ça, mais la nature de la bête fait que l’opération est tout de même assez technique.  Cuisine à l’Ouest vous donne tous les détails.

Combien d’araignées par personne ?

Une belle araignée d’un kilo par personne, 1 bouteille de muscadet, du pain beurre, de la mayonnaise en option, et voilà un repas de roi… elle est pas belle, la vie ?
On peut aussi faire juste une petite entrée en comptant deux araignées pour quatre personnes.

Court bouillon ou eau ?

On conseille souvent un court bouillon, ou tout au moins d’ajouter un bouquet garni dans l’eau de cuisson, voire des épices. Ce n’est à notre avis pas nécessaire, la saveur de la chair d’araignée n’en a pas besoin. Nous utilisons donc simplement de l’eau salée.

Quelle quantité de sel ?

Contrairement aux bigorneaux, il ne faut pas cuire les araignées dans de l’eau de mer, ce serait trop salé. La chair délicate s’accommode d’une eau de cuisson modérément salée. 5 grammes de gros sel par litre d’eau suffiront.

Quel récipient pour cuire les araignées ?

Prévoyez large, les araignées prennent de la place, et il faut les immerger entièrement. Il vous faudra peut-être plusieurs grands faitouts si vous voulez nourrir la famille.  Nous avons réussi à plonger deux araignées d’un peu plus d’un kilo chacune dans notre faitout, avec 6 litres d’eau, on n’était pas loin de déborder !

Faut-il laver les araignées ?

On n’est pas obligé de les laver, la chair de l’araignée est bien protégée par la carapace. Mais parfois, les araignées sont un peu sableuses, et tout ce sable va se déposer au fond de votre marmite. Ça n’est pas bien grave, mais si vous voulez l’éviter, passez vos araignées sous l’eau froide, avec éventuellement un petit coup de brosse.

Comment plonger les araignées dans l’eau ?

Deux solutions :

Dans l’eau froide

Vous pouvez disposer tranquillement vos araignées dans le faitout, puis les recouvrir d’eau salée et allumer le feu. L’araignée va monter doucement en température. C’est donc le plus facile, mais pas forcément le meilleur.

Dans l’eau bouillante

Si on plonge les araignées dans l’eau bouillante, il vaut mieux les mettre 30 minutes à l’avance au congélateur. Le froid les engourdit, et ainsi les pattes risquent moins de casser au moment de la cuisson. 
La difficulté est de bien prévoir le volume d’eau nécessaire : s’il n’y en a pas assez, les araignées ne seront pas totalement immergées et la cuisson ne sera pas uniforme. S’il y en a trop, votre faitout débordera au moment où vous plongerez les araignées. Notre conseil : mettez plutôt moins d’eau, et prévoyez une bouilloire d’eau bouillante pour compléter après avoir plongé vos araignées

Plonger les araignées dans l'eau bouillante

Il faut bien replier leurs pattes et les plonger dos en bas. Attention à ne pas vous brûler, aidez-vous d’une ou de deux cuillères en bois pour bien les immerger et replier leurs pattes.

Cuisson de deux araignées dans le même faitout

Si vous voulez en mettre une deuxième dans la casserole, plaquez la première le dos contre la paroi, à l’aide d’une cuillère en bois. Plongez la deuxième également le dos contre la paroi. Les deux araignées sont ainsi face-à-face, leurs dos ronds épousent la forme du faitout, on optimise un maximum l’espace !

Faitout trop petit pour cuire les araignées

Si comme nous (et malgré nos conseils avisés !) vous n’avez pas prévu assez grand, vos araignées ne sont pas totalement immergées, débrouillez-vous pour les retourner à mi-cuisson.

Le temps de cuisson des araignées

Comptez 20 minutes de cuisson dans l’eau à petits bouillons. Vous pouvez laisser un peu moins longtemps pour les petites, un peu plus pour les grosses. 
Votre faitout devra être couvert, afin que la cuisson soit bien uniforme. Mais attention, l’écume déborde facilement ! Surveillez bien, baissez le feu si nécessaire.

Sortir les araignées du faitout

Attention, c’est très chaud ! Ne videz pas le contenu de votre faitout dans l’évier, c’est dangereux pour vous et pour vos canalisations… Sortez plutôt les araignées à l’aide d’une pince ou de deux cuillères en bois, déposez-les dans l’évier. Allez à la pêche aux pattes qui se seraient détachées. 

Pour égouter les araignées de mer

Détachez l’appendice caudal des araignées et laissez-les se vider de leur eau dans l’évier.
Quant à l’eau de cuisson, malheureusement, elle ne présente aucun intérêt gustatif, contrairement à celle des étrilles. Laissez-la refroidir dans votre faitout avent de la vider dans l’évier.

Et ensuite ?

Vous pourrez déguster vos araignées tièdes, à Cuisine à l’Ouest on adore ! Mais certains les préfèrent bien froides, après un passage au frigo.
Dans un cas comme dans l’autre, il faudra les décortiquer, c’est une autre paire de manches ! Rassurez-vous, on vous explique comment faire dans cet article.

Ben découper le cœur de l'araignée 2
Décortiquer une araignée, une technique assez simple, finalement…
Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

8 réflexions sur « Comment cuire l’araignée de mer »

  1. Intéressant vos commentaires sur la cuisson de l’araignée, mais pourquoi ne parlez-vous pas de la cuisson à la vapeur, qui me parait la plus puriste de toutes ? Pour tous les crustacés, homard y compris. Les saveurs d’origine sont totalement préservées et non diluées dans une eau qui ne présente que peu d’intérêt pour la suite, à moins que cela ne soit un court-bouillon qui sera utilisé pour une sauce. Mais dans ce cas, c’est tricher sur le véritable goût de la bestiole. Pour moi, la seule exception est celle des étrilles qui fournissent un bouillon totalement fabuleux.

    1. Bien sûr, la cuisson vapeur, ce doit être parfait, elle est aussi évoquée par Martine, du blog Kilomètre-0. Je n’en parle pas car elle nécessite un matériel que tout le monde n’a pas. Chez nous (Nord-Finistère), certains magasins proposent la cuisson vapeur à la demande pour les crustacés.

  2. Personnellement, juste 2 petites différences avec votre recette : 1 grosse cuillère à soupe de sel par litre d’eau et je les place les pattes en bas dans ma cocotte, justement pour éviter l’eau dans la carapace.
    Mais vous avez raison : tièdes avec une mayo maison et/ou pain et beurre salé, c’est un mets de roi.
    Merci infiniment pour vos conseils et vos recettes, c’est un réel plaisir de vous lire.
    Cordialement.
    C.P

  3. J’aime bien Pierre une araignée d’un kilo par personne, une bouteille de muscadet. Par personne aussi ? :DDDD
    Je rigole, j’adore ce type de repas, nous on en met une de 1.4 kg pour deux avec soit du muscadet (on est nantais), soit un vin d’Alsace (pinot gris par exemple), un bon pain bio à l’épeautre, du beurre demi sel. Je pense pareil que c’est un repas de roi ou reine à un prix très correct. En ce moment, elles sont à 7€ le kg, on la met au menu une fois par semaine. Et pour la cuisson, j’ai la chance d’avoir un four vapeur, c’est génial pour la cuisson des crustacés et de plein d’autres choses. Merci Pierre, le we commence bien. Enfin, comme toujours 🙂

    1. ha ha, le muscadet, une bouteille pour deux, c’est parfait ! Ou du Gros plant, peut-être ? Le four vapeur, ça doit être parfait pour la cuisson.

  4. Bonjour,
    pas de four vapeur, pas de matériel particulier si ce n’est une grosse cocotte minute : 7 minutes par kg quand la soupape tourne. Et cuit la bête.
    Merci pour toutes ces recettes

    1. Une très grosse cocotte minute, alors ! Enfin, ça dépend de la taille du crabe, bien sûr. La prochaine fois, on en prend des plus petits et on essaye, promis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *