La galette à l’œuf

Galette à l'œuf

On mange rarement une galette à l’œuf seul, il s’agit généralement d’œuf-jambon, d’œuf-fromage, ou bien sûr de la fameuse complète. L’idée de cet article, c’est comment intégrer l’œuf sur une galette de sarrasin. Il y a différentes façons de faire.

L’œuf miroir

Une crêpe à l'œuf réussie

On en a déjà parlé dans cet article. l’œuf « miroir« , une expression que l’on n’utilise que dans le cadre des crêpes et galettes, c’est un œuf au plat, quoi. Tout simple. Mais pas facile à réussir, surtout sur une galette.
Bien sûr, on pourrait cuire l’œuf au plat à part et le glisser sur la galette au dernier moment. Mais on préfère de loin le cuire sur la galette, parce que c’est plus rapide, on n’a pas besoin de deux poêles, et surtout parce que c’est meilleur, le blanc va imprégner la crêpe, miam.
Il faut faire attention à ce que le banc soit bien cuit, partout, et que le jaune reste coulant.
Voici les précautions à prendre :

  • Déposez l’œuf directement sur la galette. Si vous y ajoutez du jambon ou du fromage, ce sera par-dessus. Ainsi, le blanc imprégnera la galette et sera au contact de le poêle.
  • Couvrez la poêle : ainsi, la chaleur sera renvoyée vers la surface de l’œuf, qui cuira plus facilement.
Un couvercle pour réussir sa crêpe à l'œuf
  • Surveillez bien, afin que le jaune ne cuise pas.

Il est aussi possible de ne verser que le blanc sur la galette, de le laisser cuire le temps nécessaire, puis de déposer le jaune, qui chauffera tranquillement.

L’œuf brouillé

La crêpe à l’œuf brouillé est plus simple : en fait, il s’agit d’une omelette, qui va cuire doucement sur la galette. Aucune difficulté particulière, sinon qu’ici aussi l’œuf doit être déposé directement sur la galette.

Galette à l'œuf brouillé en trois étapes

On aime bien la version qui consiste à recouvrir entièrement la galette d’œufs battus. Ça fait une omelette enveloppée, c’est rigolo. Quelques morceaux de jambon peuvent agrémenter l’ensemble.

Galette à l'œuf brouillé

Le jaune d’œuf

Revenons au côté « miroir » de l’œuf. Ce qui est bien, c’est que la galette de sarrasin éponge ce jaune coulant, elle joue le rôle du pain que l’on trempe dans l’œuf à la coque, c’est ça qui est super-bon.

Déposer le jaune sur la galette

On peut mettre en avant cet aspect en déposant un jaune cru sur la crêpe, juste avant de servir. En plus d’être bon, c’est très joli.

Galettte à l'œuf, jaune crevé

Le risque, c’est de crever le jaune d’œuf. Si ça arrive, et bien tant pis, c’est moins joli, mais c’est tout aussi bon.

Jaune d'œuf dans sa coquille sur la galette

On peut réduire le danger en servant le jaune dans sa demi-coquille, comme on le fait sur un tartare.

La problématique de la galette complète est ici facilitée : vous composez votre galette jambon-fromage, ou à tout autre chose, saucisse, andouille, oignons, légumes, à vous de voir, et vous déposez en dernier le jaune d’œuf.
Si vous faites de telles galettes à l’œuf pour toute la famille, vous allez avoir beaucoup de blancs d’œufs. Ne les jetez pas, vous pourrez en faire des financiers classiques, des financiers au sarrasin, ou encore une pâte à pizza 100% sarrasin.

L’œuf mollet ou poché

On peut aussi déposer sur la galette, au dernier moment, un œuf mollet ou poché. C’est beau, et c’est excellent, mais c’est une complication en cuisine. La solution peut être de choisir des œufs mollets (cuit dans leur coquille 6 minutes à l’eau bouillante) et de laisser chaque convive écaler son œuf et le déposer sur sa galette. On va dire que c’est convivial, chacun participe au montage de sa galette !

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *