La pomme golden

La pomme golden

J’adore la pomme golden, aussi bien crue que cuite. Mais… il y a un mais.

La variété golden est née aux États-Unis au début du XXe siècle, d’un croisement fortuit. Très vite, ses qualités en ont fait une des pommes les plus commercialisées.

La golden est depuis longtemps la pomme la plus cultivée et la plus vendue en Europe. Et c’est là le problème : tout le monde s’est lancé avec frénésie dans la golden, les consommateurs appréciaient cette jolie pomme jaune aux parfums de banane. On a fourni, fourni, au détriment de la qualité.

En golden, on trouve de tout : des pommes verdâtres sans aucun goût, des pommes à la texture douteuse, des pommes au goût d’éthylène… Quel dommage ! une bonne golden, c’est tellement bon !

La golden du Limousin

Heureusement, il existe en France une AOP Pomme du Limousin, qui s’applique uniquement à la variété golden. L’appellation est justifiée par le terroir qui convient bien à la golden, des terrains cristallins à une altitude comprise entre 300 et 500 m.

Et surtout, l’obtention d’une AOP implique l’application d’un cahier des charges sévère. C’est ce qui manquait à la golden tout-venant.

Voir le site de l’AOP pomme du Limousin, qui nous donne un conseil important :

La pomme golden
Mais non, la pomme golden ne doit pas être jaune canari, mais plutôt jaune-vert

« Cultivée en altitude, la Pomme du Limousin AOP garde un ton “ blanc-vert” qui pourrait laisser croire qu’elle n’est pas mûre. Et pourtant, dès qu’elle atteint cette coloration, elle est à point pour être dégustée. À l’inverse, lorsqu’elle commence à jaunir, il ne faut pas tarder à la manger pour être sûr de profiter de son croquant et de son acidité.« 

Le goût de la golden

Une golden de qualité offre un goût inimitable qui rappelle la banane, mais avec du jus et du croquant. La chair est plutôt ferme, elle est sucrée et acidulée juste comme il faut.

La golden cuite

Je l’adore ! La pomme golden tient très bien à la cuisson, ses arôme sde banane s’affirme, c’est une vraie gourmandise.

Comme elle se tient très bien, vous n’es ferez pas des compotes, voici quelques idées plus judicieuses :

  • en tranches, poêles au beurre, avec un riz au lait
  • en tarte pommes-potimarron
  • sur une croustillant de sarrasin
  • dans une grande crêpe aux pommes
  • avec un magret de canard
  • dans une galette aux pommes et à l’andouille (joli contraste !)
Recette de crêpe à l'andouille et aux pommes

>> Voir notre article sur les variétés de pommes

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *