Dossier : le potimarron

Le potimarron est le légume de l’automne. Si vous ne le connaissez pas encore, voici toutes les pistes pour le préparer et le cuisiner.

Le dossier est un peu long, voici un petit sommaire :
Comment conserver le potimarron
Comment préparer le potimarron : le couper, l’éplucher
Les graines de potimarron, peut-on les récupérer ?
Comment cuire le potimarron
Comment cuisiner le potimarron
À quoi associer le potimarron : des idées pour inventer vos recettes
Une sélection des meilleures recettes trouvées sur les blogs

Le potimarron a tout bon !

Le potimarron est une courge, bien sûr, proche du potiron, mais avec quelques avantages :

  • Il est plutôt petit, c’est pratique, un potimarron de taille moyenne fera un accompagnement pour 4 personnes
  • Sa chair est compacte, peu aqueuse, ce qui le rend facile à préparer en purée, en poêlée, au four…
  • Il est vraiment savoureux. Sa chair offre un goût de châtaigne, légèrement sucré, qui plaît à tous. Sa texture est douce et fondante.
  • Sur le plan nutritionnel, le potimarron a tout bon : antioxydant, vitamines, minéraux, peu calorique mais rassasiant (source Bien manger pour mieux vivre)

Le potimarron se récolte à l’automne, bien mûr, mais vous en trouverez tout l’hiver car il se conserve très bien après récolte.

Originaire d’Amérique latine, le potimarron aurait été amené au Japon par des navigateurs portugais, puis aurait été importé en France par une famille japonaise dans les années cinquante (source Wikipedia). On adore cette histoire !

Comment conserver le potimarron

C’est l’un de ses atouts : le potimarron est sans doute la courge qui se conserve le mieux. Pour une conservation optimale, évitez les pièces chauffées. À l’abri du gel, à une température constante de 15-20°C, dans un local ni trop sec ni trop humide, votre potimarron se conservera plusieurs mois. À la cave, c’est parfait.

Une fois entamé, le potimarron pourra être gardé quelques jours au frigo. Protégez les tranches par un film plastique.

Cuisiné, notamment en purée ou en soupe, le potimarron se congèle très bien.

Comment préparer le potimarron

Le couper

Couper le potimarron n’est pas une mince affaire : la bestiole est vraiment très costaude, et sa forme ronde et sa peau très lisse ne facilitent pas son maintien. Faites donc très attention.

Le couteau idéal pour couper le porimarron

Le choix du couteau : l couteau à pain n’est pas une bonne idée, car on ne pourrait pas faire le mouvement de va-et-vient nécessaire.

Il vous faut un grand couteau à lame rigide : le dos de la lame doit être épais. C’est important, le potimarron est tellement compact qu’une lame fine pourrait casser !

Comment couper le potimarron, étape 1

Piquez dans la chair du potimarron : voilà, la lame est entrée. Enfoncez doucement.

Comment couper le potimarron, étape 2

Basculez alors le couteau pour trancher le potimarron : la pointe de la lame prend appui quelque part à l’intérieur du potimarron, la lame fait levier, vous pouvez ainsi trancher facilement en toute sécurité.

Demi-potimarron

Faites ainsi le tour du potimarron : et voilà, il est coupé en deux !

Couper le potimarron en tranches

Posez ensuite un demi-potimarron à plat sur une planche. maintenez-le d’une main, la prise est désormais plus sûre, coupez des tranches, c’est facile !

L’éplucher

Pour peler le potimarron, trois solutions :

  • Ne pas le peler ! C’est le meilleur choix, la peau est comestible, pleine de vitamine, et elle fond à la cuisson.
Comment éplucher le potimarron
  • Si vous tenez vraiment à enlever la peau, coupez-le en tranches d’un à deux centimètres d’épaisseur, puis pelez avec un petit couteau de cuisine, c’est alors assez facile.
  • Ou encore enlevez la peau après cuisson, elle se détache très facilement.

Et les graines de potimarron ?

On trouve dans le commerce des graines de courges à grignoter à l’apéro, ou à mettre dans les salades… Grillées et décortiquées, ces graines sont plutôt bonnes.

Alors on se dit que ce serait dommage de jeter toutes ces graines du potimarron qu’on vient de couper, il y en a beaucoup. Si on les récupérait, on s’approcherait du zéro déchet, et on aurait une bonne provision de grignotage…

Peut-on utiliser les graines de potimarron ?

On a essayé, eh bien non, c’est une fausse bonne idée. Les pépins ont une forte tendance à glisser entre les doigts, même grillés, l’écorce est coriace, la graine y adhère plutôt fortement, le décorticage est une vraie corvée. Tout ça pour extraire une graine toute petite, et encore, beaucoup de pépins sont vides. Vous l’aurez compris, on ne vous conseille pas trop la chose. Sans doute les graines qu’on trouve toutes prêtes en magasin sont-elles issues de variétés de courges spécifiques à cet usage.

Comment cuire le potimarron

Pour cuire le potimarron, vous avez l’embarras du choix :

À l’eau

Coupez le potimarron en cubes, mettez-les dans une casserole. Couverez d’eau. Salez ou ajoutez un bouillon de volaille. Faites cuire à petits bouillons pendant une vingtaine de minutes.

Cuisoon du potimarron à l'eau

Variante : cuisez le potimarron plutôt dans du lait si vous préparez une purée.

À l’étouffée

Mieux encore, la cuisson à l’étouffée : le potimarron va cuire à la vapeur dans un petit fond d’eau.

Coupez le potimarron, détaillez-le en morceaux pas trop petits. Disposez dans une casserole, ajoutez un fond d’eau, couvrez et allumez le feu. Regardez de temps qu’il reste assez d’eau, ajoutez-en si nécessaire. Vérifiez la cuisson en enfonçant un couteau. Cela va prendre une vingtaine de minutes.

Au four

Le potimarron cuit très bien au four, il garde ainsi toute sa saveur. Coupez-le en tranches, enduisez-les d’huile d’olive, disposez sur une plaque recouverte d’un papier cuisson, assaisonnez (fleur de sel, herbes, épices), enfournez à 180°C pendant 30 à 40 minutes.

En poêlée

Seul ou avec d’autres légumes, vous pouvez aussi poêler le potimarron. Coupez-le alors en plus petits morceaux, il cuira ainsi plus rapidement.

En sauce

Le potimarron pourra aussi cuire directement dans votre plat en sauce, coupé en bâtonnets ou en petits cubes. Essayez une sauce au lait de coco, vous nous en direz des nouvelles !

Comment le cuisiner

Au-delà de ces modes de cuisson basiques, les façons de cuisiner le potimarron sont nombreuses :

  • Farci, un tout petit potimarron conviendra pour une personne, un plus gors sera farci par moitié.
  • En soupe. Il faudra ajouter de l’eau, du bouillon ou du lait pour obtenir la consistance désirée. Vous pourrez parfumer votre soupe avec de la coriandre, des agrumes, des épices…
  • En purée. Là aussi, il faudra sans doute ajouter un peu de liquide, car la chair du potimarron est très dense.
  • Rôti au four. Comme évoqué ci-dessus, enduisez des tranches de potimarron d’huile d’olive, parsemez de fleur de sel et d’épices, cuisez 30 à 40 min à 180°C. Vous pouvez agrémenter d’un trait de sirop d’érable. Variante : taillez-le en frites, ça amusera les enfants !
Cuisson au four du potimarron
  • En gratin. Un gratin de purée de potimarron, avec un peu de fromage râpé, c’est un régal ! Mais vous pouvez aussi imaginer de gratiner le potimarron rangé en tranches fines dans un plat, comme un tian.
  • Dans les plats. Le potimarron cuit assez vite, ce qui permet de l’intégrer à des poêlées de légumes, à des woks, à des risottos, à des one-pot pasta… Il apportera une jolie touche orangée.
  • Cru. Eh oui, le potimarron est très bon cru ! On ne va pas en manger des tonnes, bien sûr, mais on peut utiliser son croquant et sa très agréable saveur qui rappelle la châtaigne. On aime particulièrement le détailler en copeaux, à l’aide d’un couteau économe ou, mieux, d’un rasoir à légumes. Ces copeaux de potimarron viendront décorer une verrine ou une purée, tout en apportant du croquant.
Copeaux de potimarron cru
  • En pâtisserie. Tout comme la courgette, le potimarron peut remplacer une partie du beurre de vos cakes et gâteaux.

À quoi associer le potimarron ?

La saveur particulière du potimarron et sa texture sont assez intéressantes en cuisine, elles permettent des associations plutôt sympathiques. N’hésitez pas à tester, nous vous recommandons particulièrement :

  • Le poireau, par exemple en soupes. Le poireau apporte un peu de piquant, et les deux saveurs s’accordent curieusement très bien !
  • Les oignons : des oignons de Roscoff poêlés poses sur une purée de potimarron, c’est magique !
  • Les châtaignes : un grand classique, le potimarron-marron. Bizarre, non ? Car le potimarron offre déjà un goût de châtaigne. Ben oui, mais ça marche quand même super-bien.
  • Le lait de coco : pour cuire le potimarron ou pour délayer une purée ou une soupe. Encore mieux avec un peu de citronnelle.
  • Des tranches de lard : sur un gratin ou une purée.
  • Les Saint-Jacques : un cocon de potimarron pour présenter vos précieuses Saint-Jacques.
  • Le confit de canard : une très belle association, le potimarron « éponge » un peu le gras de canard, un peu le même effet que la pomme de terre, amis avec davantage de caractère.

Une sélection de recettes de potimarron

Nous avons cherché les recettes les plus originales, c’est bien sûr sur les blogs culinaires qu’on les trouve ! Voici notre sélection.

Salade de potimarron cru

Salade de potimarron cru, par La Tendresse en cuisine

Gâteau au potimarron et aux épices de Je Vais vous cuisiner

Gâteau au potimarron et aux épices, par Je vais vous Cuisiner

Gaufres de potimarron de Free the pickles

Gaufres de potimarron et reblochon, par Free the pickles

ALT

Risotto au potimarron crémeux, par Mes Inspirations culinaires

Potimarron farci végétarien de Healthyfood creation

Potimarron farci végétarien, par Healthyfood creation

Pommes dauphines de potimarron

Pommes dauphines de potimarron par La Table de Liz

Galettes de potimarron

Sopaipillas (galettes de potimarron), par Kilomètre-0

Velouté de potimarron, haricots blancs et citron confit

Velouté de potimarron, haricots blancs et citron confit, par La Cuisine de Bernard

Soupe de potimarron à la bière

Soupe de potimarron à la bière, par Quoi qu’on mange ?

Potimarrons fardis au quinoa, shiitakés et pignons

Potimarrons fardis au quinoa, shiitakés et pignons, par Jackie cuisine

Tarte au potimarron, roquefort et noisettes

Tarte au potimarron, roquefort et noisettes, par Violette, on mange quoi

Gnocchis de potimarron, chorizo et romarin

Gnocchis de potimarron, chorizo et romarin, par Tomate-Cerise

Tarte salée potimarron-pommes

Tarte salée potimarron pommes, par La Popote de Mag

Filets de limande, purée de potimarron, pommes sautées

Filets de limande, purée de potimarron, pommes sautées, par Songes culinaires

Petit gratin terre-mer au potimarron

Petit gratin terre-mer au potimarron, par Nicole Passions

Duo de purées de chou kale et potimarron

Duo de purées de chou kale et potimarron, par Épicétout la cuisine de Dany

Gratin de potimarron aux pommes

Gratin de potimarron aux pommes, par Ça ne sent pas un peu le brûlé, là ?

ALT

Houmous de potimarron et citron confit, par Gourmandiseries

Pâtes à la crème de potimarron et au fromage fondant

Pâtes à la crème de potimarron et au fromage fondant, par Les Recettes de Mélanie

Confiture de potimarron-pommes

Confiture de potimarron-pommes, par Hum, ça sent bon !

Frites au four de potimarron

Frites au four de potimarron, par Le Monde culinaire de Samia

Tartiflette au potimarron

Tartiflette au potimarron, par Cuisiner… tout simplement

Dahl de lentilles corail et potimarron

Dahl de lentilles corail et potimarron, par Cuisine addict

Crème brûlée au potimarron

Crème brûlée au potimarron, par Ma Cuisine à moi

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

10 réflexions sur « Dossier : le potimarron »

  1. Voilà un beau panel de recettes qui va nous régaler avec le retour du potimarron et je suis ravie d’avoir l’une de mes recettes dans ce recueil fort gourmand !
    Belle journée. Viviane

  2. Merci Pierre pour cet article sur le potimarron que j’aime tant… Et merci d’avoir repris une de mes recettes !!!
    Je vais très certainement tester certaines des autre recettes présentées.
    Magali de la Popote de Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *