Magret de canard, échalotes, pommes et sauce au cidre

Et voilà nos magrets de canard aux pomme et au cidre.

Alors c’est d’l’impro, sur la base « qu’est-ce qu’on a dans l’frigo ».

Là, on a des magrets de canard, c’est sous vide, ça se conserve un peu, bref, on en a dans l’frigo.

Des pommes, on en a toujours. Là c’est des goldens, vous allez rire, les goldens cuisinées c’est super-bon et ça se tient bien, ce sera parfait.

Les échalotes, on ne vous conseille pas de les ranger dans le frigo, mais on vous oblige à en avoir toujours dans la cave, dans le garage, ou vous voulez, mais bon, vous en avez. Des échalotes bretonnes, évidemment, car 80% des échalotes produites en France sont bretonnes.

Et le cidre, vous en avez aussi, sinon on vous plaint.

Magret de canard aux pommes et au cidre

Un, deux, trois, quatre ingrédients, allez hop, c’est parti pour le gueuleton.

magrets-miel-0530Commençons par préparer les magrets. Appliquons une recette classique, sauf qu’on enlève la peau, on a dit qu’on faisait light. Enduisons les magrets de miel ah ben oui, ça fait un cinquième ingrédient, mais ça, vous en avez toujours dans le placard, quand même, arrosons de vinaigre balsamique, et on va laisser reposer une heure.

Pendant ce temps, on prépare le reste, à savoir sauce et garniture de pommes.

Pommes et échalotes pour nos magrets

Coupons les échalotes, pas trop fin et dans le sens de la longueur pour avoir de joli morceaux, et les pommes en demi-quartiers.

Hop, dans la sauteuse, les échalotes, recouvrons de cidre, on chauffe. Oui, on aurait pu aussi au préalable faire chanter nos échalotes dans un peu de beurre, mais là, on décide de faire light.

Ajoutons les demi-quartiers de pommes — ça fait des huitièmes de pommes pour les matheux, des jolis petites tranches pour les poètes — et continuons le travail de chauffe, à feu tranquille mais déterminé, sans couvercle, il faut que le cidre se concentre.

Cuisons les échalotes et les pommes dans du cidre

Pomme et échalotes cuisent doucement dans le cidre.

Mais il faut aussi qu’il couvre les pommes pour assurer leur cuisson. On peut en rajouter doucement. Nous, au final, la bouteille y est passée.

Il ne faut pas que vos pommes se transforment en compote. Avec les goldens, c’est rare, mais attention tout de même, on vous aura prévenus. Donc, là, les pommes nous semblent cuites, enlevons-les, ainsi que les échalotes, et continuons la cuisson pour faire réduire le cidre. L’idée, c’est d’obtenir un verre de liquide à partir de la bouteille de départ, vous imaginez la saveur !

Bon, le four, vous l’avez préchauffé, vous le four ? Nous oui, on l’a fait, à 180°C, fonction grill. Nous n’avons donc plus qu’à y déposer les magrets, 7 mn sur chaque face. Ça ne paraît pas beaucoup ? Eh bien faites-nous confiance, c’est suffisant.

En revanche, écoutez-nous bien car c’est très important : une fois vos magrets cuits, laissez-les reposer une dizaine de minutes, hors du four, avant de les découper. Ainsi, ils ne perdront pas leur jus, ils seront tendres et juteux. Ça vous laisse pile-poil le temps de chauffer les assiettes, c’est mieux.

Liens sponsorisés

Servons le tout. Régalons-nous.

Et voilà nos magrets de canard aux pomme et au cidre.

 

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *