La courge bidao

La courge bidao

On a trouvé une courge bidao et, devinez quoi, eh bien oui, évidemment, on s’est empressé d’y goûter

La bidao nous vient d’Asie du Sud-Est, on la nomme parfois courge vietnamienne. Mais ce légume se cultive aussi par chez nous, elle demande juste un peu plus de soleil que nos courgettes et autres potirons.
La bidao est un joli ovale vert clair, que l’on trouve dans les rayons des magasins asiatiques dans un format raisonnable d’un petit kilo, mais elle peut atteindre des poids beaucoup plus importants.

Les pépins de la bidao

Coupe de la courge bidao

Coupée en deux, la bidao montre des pépins abondants mais discrets. Un peu comme le concombre. J’aime bien garder les pépins des concombres et des courgettes, sauf pour des préparations particulières. Alors, gardons ceux de la bidao, on verra bien. Peut-être que sur une courge plus mûre il faudrait les enlever. 

Comment préparer la bidao

Comment préparer la courge bidao

Il faut peler la bidao : nous avons essayé de garder la peau, même si elle n’est pas extrêmement gênante après cuisson, elle ne disparaît pas et ne devient pas tendre.
Pour la peler, nous vous conseillons de la couper d’abord en morceaux, puis d’enlever la peau à l’aide d’un couteau : la partie dure est assez épaisse, un couteau économe ne suffira pas.

La bidao crue

Il paraît que ce n’est pas bon, la bidao crue, c’est amer. On a goûté quand même, bien sûr ! Eh bien ce n’est pas mauvais, ça a un goût de concombre, l’amertume n’est pas immédiate, elle vient bien après. On n’en mangerait pas des tonnes, mais bon, on a goûté, on est contents.

La bidao cuite

Cuisson de la courge bidao

Une fois pelée, nous avons cuit notre bidao avec un peu d’huile d’olive, dans une poêle-wok, en couvrant après l’avoir faite revenir quelques minutes. Ça a cuit en une dizaine de minutes, c’est donc plutôt rapide.

Le résultat

La texture est étrange, elle rappelle celle du concombre cuit (vous avez déjà goûté le concombre cuit ? C’est pas si mal). Les morceaux de bidao sont devenus un peu translucides. Le goût est peu prononcé, indéfinissable, mais assez agréable. Les pépins, on a bien fait de les garder. On y a mis des baies roses pour apporter une touche de couleur sur la photo, c’est finalement une très bonne idée, leur saveur vient aussi faire chanter celle de la bidao. 

Recette de courge bidao

En conclusion : la bidao n’a rien d’extraordinaire, mais il y a quand même une petite saveur intéressante. Ça nous rappelle quelque chose d’indéfinissable, qui nous suscite une envie de la préparer en crudité, ce sera notre prochaine expérience.

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *