*

Recherche Abonnement newsletter

Mangeons des marguerites

Photo de référence

Lorsque nous avons publié un articles sur les pâquerettes comestibles, on nous a dit : “Mais les marguerites aussi, c’est comestible, c’est même meilleur ! » Ni une ni deux, on s’est mis en quête de marguerites.

On a trouvé facilement, ça pousse dans les champs, au bord des chemins, sur les talus, et même spontanément dans les jardins. Et quand on en trouve, il y en a plein, on peut facilement faire une bonne cueillette.

Récolte de marguerites
Notre récolte de marguerites

Pâquerettes géantes ou artichauts miniatures ?

Examinons donc nos marguerites : on dirait vraiment des pâquerettes géantes. Croquons-en une : les pétales blanches ont un petit goût délicat, mais elles ne sont pas très agréables en bouche, elles sont si fines qu’elles collent au palais. Le cœur, en revanche, est plutôt bon à croquer, même si la partie jaune est un peu âpre. Le cœur ? La partie jaune ? Bon, faisons un peu d’anatomie botanique : la « fleur » de marguerite est en réalité un capitule. Un truc qui porte les fleurs, quoi. Comme l’artichaut, tout à fait. Les pétales de la marguerites, ce sont les « feuilles » (les bractées) de l’artichaut. La partie jaune de la marguerite (les voilà, les vraies fleurs) correspondent au foin de l’artichaut. Ce qu’on aime dans l’artichaut, c’est le fond. Eh bien profitons-en pour quitter la botanique et revenir à la cuisine, ce qui va nous intéresser dans la marguerite, c’est ce « fond » qui offre un goût agréable, mélange de petit pois frais et d’arômes inédits.

Comment manger les marguerites ?

Nous allons donc enlever les pétales blanches (on peut quand même en mettre un peu dans une salade, pour décorer), nous n’allons pas enlever la partie jaune, c’est trop galère, et nous allons ébouillanter nos fleurs une ou deux minutes pour atténuer l’âpreté.

Faire cuire les marguerites

Ensuite, nous pourrons utiliser ces marguerites dans une salade composée, en complément de garniture de légumes, dans un wok, ou encore sur une pizza.

Pizza aux fleurs de marguerite
Une pizza aux fleurs de marguerites

Au final, les marguerites sont-elle meilleurs que les pâquerettes ? Eh bien non, pour nous les pâquerettes étaient une vraie découverte aux arômes subtils et bien présents, intéressants tels quels, sans préparation. Les marguerites, elles, nous semblent moins parfumées ; en revanche, elles apportent de la matière, de la « mâche » au goût de frais, c’est bien aussi. Merci qui ? Merci la nature !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *