*

Recherche Abonnement newsletter

Comment faire de la semoule de chou-fleur

Photo de référence

Vous connaissez la semoule de chou-fleur ? C’est une façon très pratique de renouveler son carnet de recettes et de faire manger des légumes à toute la famille.

Regardez bien la surface d’un chou-fleur : elle est formée de fleurettes, qui se divisent en petites fleurettes, puis en toutes petites, puis en grains… Ça donne envie de détacher tous ces grains pour en faire une semoule toute blanche. Mais bon, on ne va pas les détacher un à un au couteau, il y a des méthodes plus rapides !

Première méthode : râper le chou-fleur

Semoule de chou-fleur à la râpe

Une râpe à légume manuelle, côté gros trous, suffira pour obtenir une semoule assez régulière. Prenez une grosse fleurette en main, passez-la sur la râpe (attention les doigts !), la structure naturelle du chou-fleur fait que l’on obtient des petits grains suffisamment réguliers.
Vous pouvez perfectionner le système avec une râpe rotative, une râpe à tambour ou une mandoline. Vous aurez alors plus de choix dans la taille des trous, faites des essais. Mais la semoule ne doit pas être trop fine.

Deuxième méthode : la moulinette

Semoukle de chou-fleur à la moulinette

Une petite moulinette électrique ou un blender peuvent aussi faire le boulot. Ici, le risque est d’aller trop vite : on ne cherche pas à faire une bouillie de chou fleur !

  • Détaillez le chou-fleur en petites fleurettes
  • mettez-en quelques-unes, pas trop, dans le bol
  • donnez quelques brèves impulsions
  • regardez le résultat et continuez par impulsions d’une ou deux secondes jusqu’à obtenir le grain désiré
  • faites ainsi votre semoule en plusieurs fois.
Faire la semoule de chou-fleur à la moulinette

La finesse de la semoule de chou-fleur

N’essayez pas de faire trop fin : à la cuisson, les grains de chou-fleur vont réduire. Et même cru, il vaut mieux un grain assez gros.

S vous souhaitez une semoule fine et régulière, enlevez, avant de mixer ou de râper, les pieds des fleurettes , qui sont compacts et ne se délitent pas naturellement en grains. Mais on peut aussi les laisser, ça n’est pas gênant du tout, au contraire, la structure plus variée est assez agréable.

Comment utiliser la semoule de chou-fleur

Les utilisations sont multiples et plutôt faciles, car la semoule de chou-fleur peut se manger crue et cuit très vite :

  • crue dans un taboulé,
  • crue dans des préparations pour l’apéro
  • rapidement cuite à la poêle, avec un peu de beurre ou d’huile d’olive
  • cuite à l’eau ou à la vapeur, 5 minutes à peine, puis bien égouttée
  • en mélange dans la semoule de couscous, pour apporter un peu de croquant
  • en mélange dans une salade de riz
Cuisiner la semoule de chou-fleur

Nos recettes de semoule de chou-fleur

Steack d'espadon et son accompagnement de chou-fleur

Steak d’espadon sur lit de semoule de chou-fleur

La semoule de chou-fleur, bel écrin pour les poissons

Recette de Saint-Jacques à la bretonne sans gluten

Coquilles Saint-Jacques à la bretonne sans gluten

Y’a pas de raison de se priver !

Recette de salade de chou-fleur de couleur

Salade de choux-fleurs de couleur râpés

Une salade croquante et colorée

Recette de rillette de thon

Rillettes de thon au chou-fleur

Un peu de croquant et de vitamines dans cette tartinade de thon

 

Un commentaire à propos de “Comment faire de la semoule de chou-fleur

  1. J’en fais régulièrement, c’est une belle façon de manger et renouveler le chou fleur et chez moi, c’est la deuxième méthode :D

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *