Abonnement newsletter

La courge delicata (sweet potato)

Photo de référence

Dans la série des courges, voici la delicata, qu’on appelle aussi sweet potato. Pas très répandue, plutôt jolie, mais qu’est-ce qu’on peut en faire ? Cuisine à l’Ouest a testé pour vous…

La courge delicata est petite, de la taille d’une grosse poire allongée, ses couleurs rappellent celles du patidou. Bref, plutôt sympathique.

La courge delicata ou sweet potato

Bon, allez, on l’ouvre : difficile à couper, mais bon, on y arrive. Première constatation : il y a pas mal de graines. Pas très rentable. Deuxième difficulté : elle est vraiment très ferme, on peut même dire dure. La découper et l’éplucher est une petite corvée.

On a commencé par la goûter crue : très croquante, elle offre une belle saveur de beurre et de noisette fraîche.

Puis cuite, simplement à la poêle, dans un petit fond d’eau : sa chair devient tendre, mais on sent les fibres. On aime ou on n’aime pas. La saveur est neutre. Pas très intéressante, sinon peut-être pour une personne seule, qui trouvera avantage à la petite taille de cette courge.

Courge delicata cuite

Pas très concluant… Mais qu’est-ce qu’on va bien pouvoir en faire, de cette delicata ???

Comme sa saveur crue est vraiment intéressante, on a essayé de la râper, et ça a tourné à la catastrophe : elle est tellement dure que la râpe n’y arrive pas, elle la déchiquette, on perd le croquant et même la saveur.

Nous avons alors pris notre courage à deux mains (et le couteau de l’autre), et nous avons découpé de petits dés, que nous avons intégrés à une salade de quinoa. Et vous savez quoi ? c’était super bon ! Le croquant des petits dés noyés dans le quinoa est très agréable, et la saveur est bien présente.  Sauvée, la delicata !

La courge delicata, recette crue

Note : pour cuire le quinoa, nous utilisons la méthode quasi-scientifique d’Antoine, du site Recettes Végétariennes.

La recette

La courge delicata, recette crue
Imprimer

Courge delicata et quinoa en salade

Préparation 30 minutes
Cuisson 10 minutes
Portions 4 personnes

Ingrédients

  • 1 courge delicata
  • 10 cl quinoa Soit 80 g : il faut mesurer en volume pour calculer le volume d'eau
  • 17 cl eau Soit 1,7 fois le volume de quinoa
  • 1 tomate
  • 1 échalote
  • gingembre
  • 1 cuillère à soupe jus de citron
  • 1 cuillère à soupe huile d'olive
  • persil ou coriandre frais

Instructions

  • Mesurez le volume de quinoa avant de le laver. Lavez-le à grande eau, plusieurs fois (sinon il sera amer). Égouttez bien.
  • Faites bouillir de l'eau (1,7 fois le volume de quinoa), à couvert. Salez. Lorsque l'eau bout, versez le quinoa, faites reprendre l'ébullition, puis couvrez et laissez cuire 10 minutes à petits bouillons.
  • Coupez le feu, laissez reposer à couvert pendant 20 minutes. Puis étalez le quinoa sur un assiette pour le faire refroidir.
  • Découpez la courge en petits dés (c'est long !). Découpez la tomate en petits dés (c'est vite fait !) Ciselez l'échalote et le persil.
  • Mélangez le tout, ajoutez du gingembre si vous en avez, arrosez de jus de citron et d'huile d'olive, servez bien frais !

Mise à jour automne 2020

Depuis cet article, nous avons trouvé l’utilisation parfaite de cette delicata, ele est faite pour ça : le grignotage à l’apéro !

>> Voyez ici tous les détails sur cette recette.

↥ Haut de page ↥

4 commentaires à propos de “La courge delicata (sweet potato)

  1. Je viens de tester, au four, purement délicieux avec un peu de fromages râpées et des fèves. avec un bon couteau, je l’ai coupée facilement en 2. Votre expérience ne correspond pas à la mienne. Je testerai version cubes crus.

      1. Bonjour,
        La délicata, je la trouve excellente…
        Elle présente vraiment un goût de châtaigne très agréable, légèrement farineuse mais moins qu’une châtaigne…
        Personnellement je la cuis ouverte en 2, au four, débarrassée de ses graines, huile d’olive et aromates.
        Je l’ai présenté, il y a quelques jours, avec une poêlée de champignons sauvages dedans et une escalope de dinde fermière à la crème fermière, c’était un véritable regal…
        Dommage je ne peux vous mettre la photo, je vous l’aurais partagée avec plaisir
        J’ai lu que jeune on pouvait la faire comme des potatoes au four
        D’ailleurs même avec la peau dure (stade conservation pour l’hiver) cuite au four comme je vous l’ai indiqué ci-dessus avec un fond d’eau dans le plat et à l’étouffer recouverte d’un alu ou d’un couvercle, la peau devient tout à fait tendre à manger
        C’est ma découverte de l’année et j’en semerai l’an prochain à la belle saison dans mon potager
        J’espère vous avoir donné envie, c’est vraiment un pur délice cette délicata !
        Cordialement
        Kareen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating