Abonnement newsletter

La criste marine

Photo de référence

Enfants, arpentant les bords de mer, on aimait mâchonner une feuille de criste, qui avait le goût de notre domaine : les rochers, les fonds de flaques, le goémon séché sur la plage, le sable des dunes, les couchers de soleil, le crachin, la marée basse, la mer montante… Oui oui, tout ça dans la bouche !

Criste marine sur une plage de galets
En septembre, la criste marine se pare de belles couleurs

Car elle pousse là où il faut pour cela, la criste marine : dans les creux de rochers, face au vent, à portée des embruns, mais hors d’atteinte des plus hautes mers. Elle respire tout ce qui fait le bord de mer et le concentre dans ses feuilles.

Le goût de la criste marine

Bon, mais en vrai, ça a quel goût, la criste marine ? Ça évoque bien les câpres, ça les remplace d’ailleurs à merveille dans la tapenade (voir notre recette de tapenade à la criste marine). Avec quelque chose en plus, ce concentré de bord de mer que par commodité on va qualifier de « iodé », mais qui a déjà goûté de l’iode ?
Crue, elle est intense, juteuse, un peu âpre, très présente, prégnante et persistante. Bref, il faut goûter, quoi.

Où trouver la criste marine ?

La criste marine en avril

Nous l’avons évoqué, la criste pousse dans les rochers, dans les galets. Elle a ses coins, allez savoir pourquoi. Mais quand il y en a, elle est assez abondante. On trouve même des plants sur les quais, où ils réussissent à d’enraciner entre les blocs de pierre.

La criste marine pousse en bord de mer

Cultiver la criste marine

En réalité, la criste marine s’accommode assez bien de toutes les conditions, et vous pouvez la faire pousser dans votre jardin (pour acheter des graines, voyez chez Baumaux ou au Comptoir des graines).
Elle se plaît dans un sol caillouteux, bien drainé, et ne craint que les forts gels. Parfaite pour une rocaille, une plante décorative qui se mange, ça c’est chouette !
Est-ce que la saveur est toujours aussi caractérisée si elle pousse loin de la mer ? C’est la question… Peut-être un lecteur continental nous apportera-il la réponse…

Comment la cueillir ?

La criste est assez abondante, ce n’est pas une raison pour en faire une razzia. C’est une plante sauvage, qui pousse dans des endroits sublimes, elle mérite le respect.
Sa cueillette est réglementée, selon les lieux . En Finistère, un arrêté préfectoral stipule qu’on a le droit de cueillir ce qui tient dans une main. Tout dépend d ela taille de la main et de l’habileté de chacun… Quoi qu’il en soit, c’est largement suffisant, la criste marine est plutôt un condiment.
Le respect se manifeste aussi dans la cueillette : n’arrachez pas les plants, ne les coupez pas entièrement, mais prélevez plutôt quelques feuilles ou une ou deux branches par plant. Ainsi, le plant pourra continuer à pousser. Ah oui, mais si quelqu’un d’autre passe derrière et coupe encore une ou deux branches, il finira par être rabougri, le plant, non ? Rassurez-vous, il n’y a pas tant que ça de cueilleurs de la criste marine, je n’en ai jamais vu lors de mes balades en bord de mer.

La saison de la criste marine

En hiver, les feuilles de la criste sont rabougries.
D’avril à juillet, les feuilles sont bien charnues, c’est une bonne saison pour en récolter.
La criste fleurit à partir de juillet, et rien n’est perdu, puisque les feuilles sont encore charnues, les boutons floraux et les fleurs se consomment, et même les graines.

Criste marine en septembre
L’été, la criste marine fleurit, mais elle est encore très bonne

Conserver la criste marine

Vous avez cueilli votre bouquet de criste, et maintenant, qu’allez-vous en faire ? La préparer tout de suite, c’est bien, mais vous êtes fatigué de votre escapade dans les rochers… Tout va bien, reposez-vous : la feuille de criste marine est charnue et solide, elle est faite pour résister aux embruns, au soleil, au vent. Au frigo, elle tient très bien plusieurs jours et davantage, il suffit de la mettre dans une boîte hermétique avec un fond d’eau.

La congélation

Si vous voulez garder un peu de criste marine pour égayer vos repas d’hiver, vous pouvez la congeler. Après décongélation, elle n’aura pas le pimpant de la criste fraîche mais le goût sera toujours présent.

Au vinaigre

La criste marine au vinaigre est un condiment qui remplace bien le cornichon, mais c’est aussi un moyen de conservation. Voyez ici notre recette de criste marine au vinaigre.

Comment utiliser et préparer la criste marine

Préparer la criste, c’est simple : il n’y a rien à faire, à peine un petit rinçage si vous y tenez.
Vous pouvez l’utiliser :

  • Crue, hachée pour apporter un peu de peps à une salade composée, à une sauce (une mayonnaise par exemple), à un beurre, à une omelette, à une poêlée de légumes, à des rillettes de poisson ; la saveur est alors forte, intense, un peu âpre.
  • Blanchie 1 minute à l’eau bouillante, la criste perd de son âpreté mais conserve son caractère ; mêmes usages que crue.
Comment blanchir la criste marine
  • Cuite : une fois blanchie, vous pouvez la poêler au beurre, ça fait un petit complément de garniture assez agréable avec du poisson, mais aussi pourquoi pas avec de la viande.
Criste marine poêlée

Nos recettes de criste marine

Recette d'œufs brouillés à la criste marine

Œufs brouillés à la criste marine

Des œufs au goût iodé

Recette de tapenade à la criste marine

Tapenade à la criste marine

Une tapenade à la saveur iodée

Poisson à la criste marine

L’idée de la semaine
Crème de criste marine

La saveur originale d’une plante sauvage

Trois plantes maritimes comestibles : l’obione, la criste, la salicorne

Faites connaissance avec ces trois plantes comestibles

Bocal de criste marine au vinaigre

Criste marine au vinaigre

On en parle toujours, mais si on la faisait en vrai, cette criste marine au vinaigre ?

Écrasé de pommes de terre à la criste marine

Un premier essai avec la criste marine, plante sauvage condimentaire

 

↥ Haut de page ↥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *