L’idée de la semaine
Le kasha au four

Comment utiliser le kasha

Que son nom barbare, le kasha, ne vous fasse pas peur : le sarrasin grillé — ou torréfié —  est un excellent ingrédient, à faire à la maison, qui vous sera utile au quotidien.

Le kasha, nous en parlons dans notre page consacrée au sarrasin. C’est très bon, ça contient tout ce qu’il faut en protéines et minéraux, et on peut en faire tout plein de choses. Seule difficulté : la torréfaction à la poêle, sur le feu, demande un tour de main et une surveillance constante.

Le livre de Cuisine à l'Ouest, vol. 1Le livre de Cuisine à l’Ouest

Parfait pour un petit cadeau aux parfums de Bretagne.

En vente sur le site.

>> Voir le livre



Alors voilà, comme Cuisine à l’Ouest veut vous faciliter les choses, nous avons expérimenté une façon plus facile d’obtenir ce fameux kasha : la torréfaction au four. Et vous savez quoi ? C’est hyper-facile !

Choisir le sarrasin

Tout d’abord, il vous faut du sarrasin en grains. Vous en trouverez en sachets parmi les farines ou les riz, ou dans les rayons vrac très chouettes qu’on trouve maintenant de plus en plus souvent dans les grandes surfaces, ou encore dans les magasins bios.

Grains de sarrasin

Le grain de sarrasin est très joli, il forme une petite pyramide. Il est malheureusement souvent originaire de Pologne, car la Bretagne n’en produit pas assez. Devant le renouveau de la consommation, la production augmente, et d’autres régions s’y mettent.

Comment torréfier le sarrasin au four

Pour griller — ou torréfier — le grain de sarrasin, voici comment faire :

  • Préchauffez votre four à 170°C
  • Posez un papier cuisson sur une plaque.
  • Étalez vos graines de sarrasin.
  • Enfournez pour une quinzaine de minutes, en remuant une ou deux fois.

Comment griller le sarrasin

C’est prêt ! Vous pouvez consommer votre kasha tout de suite ou le conserver dans une boîte hermétique.

Le temps de cuisson du sarrasin grillé

Le temps de cuisson dépend de la graine de sarrasin (oui, il y a des variations…), de votre four, de l’épaisseur de la couche de graine. Vous verrez le changement de couleur s’opérer (gardez une poignée de graines crues pour comparer). Et ne vous inquiétez pas : le degré de cuisson peut varier, ça n’est pas bien grave, ça vous fera des saveurs différentes.

L’idée : un gomasio breton

Le kasha peut s’utiliser de tout plein de façons, nous en avons cité dans notre article précédent sur le sujet (cuisson à l’eau, muesli, galettes, et même infusion…)

Notre idée de la semaine, c’est de préparer un « gomasio breton ». Le gomasio original, c’est un condiment constitué de graines de sésame torréfié et de sel. Nous allons simplement remplacer le sésame par du sarrasin.

Écrasez légèrement au pilon vos graines de sarrasin grillées, ajoutez de la fleur de sel (goûtez pour ajuster la quantité). N’essayez pas d’obtenir une structure régulière, au contraire, ce mélange de différentes tailles de grains est plutôt agréable.

Un gomasio de sarrasin grillé
Écrasez au pilon le sarrasin torréfié, plus ou moins finement selon vos goûts. Un peu d’irrégularité ne nuit pas.

Conservez ce « gomasio » dans un flacon, et utilisez-le dans vos vinaigrettes, sur vos salades, omelettes, poêlées de légumes, en chapelure, pour paner un poisson… On est très vite accro !

Nous l’avons saupoudré sur une soupe de légumes, cela apporte un peu de texture et de saveur, les assiettes prennent de l’allure !

Le livre de Cuisine à l'Ouest, vol. 1Le livre de Cuisine à l’Ouest

Parfait pour un petit cadeau aux parfums de Bretagne.

En vente sur le site.

>> Voir le livre


Comment utiliser le kasha

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Une réflexion sur « L’idée de la semaine
Le kasha au four »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *