Le patidou

Le patidou

Première remarque sur cette petite courge : elle est vraiment très jolie, on a envie de la croquer ! Jaune pâle plus ou moins marbré de vert (il existe aussi une variante orangée), côtelé, le patidou pèse autour de 350 g, ce qui fait une belle portion.

Patidou coupé
Cette jolie forme et ce petit volume, ça donne l’idée d’en faire un petit chaudron individuel, un contenant (voir nos recettes de patidou farci et d’œuf cocotte en patidou).

La peau du patidou

La peau du patidou est « mangeable », si vous faites une soupe ou une purée, elle pourra se fondre dans l’ensemble. Mais bon, elle n’est pas non plus très intéressante, un peu coriace quand même. Nous vous conseillons donc de prendre la peine de l’éplucher, sauf bien sûr si vous faites des patidou farcis.

Conserver le patidou

Le patidou cueilli à maturité se conserve assez bien dans une cave à 15-18°C, bien aérée, à l’abri de l’humidité. Attention, il n’aime pas le froid et ne supporte pas bien le frigo.

Le patidou cru

La chair du patidou est dense et ferme, excellente, c’est sans doute une des meilleures courges à manger crue. Le goût est original, intense, légèrement sucré, difficile à caractériser mais il offre des arômes (truffés, musqués, herbacés…) et une persistance en bouche.

Patidou râpé cru

Râpé, servi en entrée tel quel, sans vinaigrette, sans rien, ça passe très bien.
Nous l’avons aussi préparé avec de la féta et un trait d’huile d’olive, c’est très bon mais ça masque un peu la finesse du patidou.

Recette de patidou cru

Le patidou cuit

Cuite à la poêle, la chair du patidou présente une texture granuleuse, un peu comme la butternut. La chair devient plus orangée. Le goût est agréable, les arômes, bien que moins marqué, sont toujours présents.

Nos recettes de patidou

Recette de patidou farci

Patidou farci

Un patidou farci dans chaque assiette, c’est chouette !

Partager

 

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.