La réconfortante soupe de grand-mère aux légumes

La soupe aux légumes en morceaux

Vous vous souvenez de la soupe aux légumes de grand-mère, non mixée, servie avec des morceaux de légumes, et de son effet super-réconfortant ?

Allez, on se la refait, cette recette de soupe ? Quand il fait froid, quand on se sent un peu fiévreux, quand on sent un petit mal de tête s’installer, quand la petite déprime de l’hiver se fait sentir… dans ces moments-là, cette soupe, elle est trop bonne !
Attention, pour cet effet réconfortant, il ne faut pas se laisser aller à ses envies culinaires, il faut rester simple et respecter les grands principes.

Quels légumes

Les indispensables 

Ils sont trois, et ils sont suffisants pour faire une bonne soupe aux légumes réconfortante mais simple :

  • Le poireau : c’est la base aromatique.
  • La carotte, qui apporte un peu de couleur, un côté sucré et sûrement tout plein de vitamines.
  • La pomme de terre : de saveur neutre, elle apporte du corps, de la consistance, le côté féculent qui nourrit et apaise

Les légumes facultatifs

  • L’oignon,  facultatif parce que le poireau apporte déjà la saveur recherchée. Mais un bon oignon de Roscoff apportera une touche intéressante.
  • L’ail, en petite quantité, satisfera certains palais.
  • Le navet apportera un autre registre de saveurs.
  • Le céleri branche ou le céleri rave idem.

Vous pouvez aussi y mettre ce que vous avez ou ce que vous aimez : un peu de chou-fleur, de rutabaga, du panais, de la patate douce…  mais attention, toujours en petite quantité ! Il ne s’agit pas de multiplier les saveurs, la base doit rester les trois légumes cités plus haut.

La taille des morceaux de légumes

Quelle dimension donner à vos morceaux de légumes ? Eh bien, on va dire ni trop petits, ni trop grands, ça vous va ? Il faut sentir le légume sous la dent, sa chaleur, il faut sentir le morceau s’écraser dans la bouche. Allez, 2 cm sur 3 cm, mais c’est une indication, n’allez pas mesurer !

Les morceaux de légumes avant cuisson de la soupe
Les légumes avant cuisson
  • Les carottes peuvent être coupées en rondelles ou en bâtonnets.
  • Pour les poireaux, attention, ne faites pas des morceaux trop longs, les fibres pourraient poser problème si vous avez l’intention de mixer votre soupe le lendemain (voir ci-dessous).
  • Les pommes de terre et autre légumes, vous pouvez les couper comme ça vous chante.

Le bouquet garni

Pas indispensable, et avec modération aussi, les herbes. Le traditionnel thym, le laurier, l’origan sont intéressants. Si vous avez de la coriandre fraîche, c’est bien aussi. Et même un peu de persil.

Surtout pas de bouillon cube !

On n’a rien contre le bouillon en cubes, on l’utilise très souvent… Mais n’en mettez pas dans votre soupe aux légumes, du moins dans cette première version que vous allez servir avec ses morceaux, vous la gâcheriez !  Elle ne serait pas mauvaise, non non, mais ce serait une autre recette, quoi.

La cuisson

C’est simple : vous mettez vos légumes coupés dans une marmite, vous couvrez d’eau, vous ajoutez du sel, vous mettez sur le feu une vingtaine de minutes, et c’est prêt ! Goûtez le bouillon avant de servir pour ajuster la teneur en sel, ajoutez un peu de persil ou de coriandre et saupoudrez de poivre dans chaque assiette.

La cuisson de la soupe aux légumes en morceaux
La soupe de légumes est cuite !

La soupe du lendemain : version moulinée

La soupe aux légumes servie ainsi, avec des morceaux, ne vaut que lorsqu’elle est fraîche. Le lendemain, elle est triste, et elle a perdu son pouvoir.  C’est pourquoi, s’il en reste, on la mixe.

La soupe aux légumes, version moulinée
La soupe aux légumes, version moulinée

Mais elle peut alors avoir un petit côté Ehpad, si vous voyez ce que je veux dire. Pour éviter cela, plusieurs solutions :

De l’onctuosité

De la crème fraîche, versée dans l’assiette au dernier moment, un tour de cuillère et hop, c’est joli !

Du parfum

  • De l’huile de truffe, quelques gouttes suffiront, c’est très efficace
  • De l’huile d’olive, environ une cuillère à soupe par personne, donnez un coup de mixer pour émulsionner, ça change tout !
  • Vous pouvez aussi ajouter un cube de bouillon avant de réchauffer votre soupe.

Un petit topping

Un toping bien ficelé, déposé sur chaque assiette, va révolutionner votre soupe moulinée, essayez par exemple, pour changer des croûtons :

  • du kasha pilé (sarrasin torréfié) (voir ici comment faire du kasha)
  • du poivre grossièrement moulu
  • de la coriandre fraîche
  • des petits morceaux de bacon grillé
  • des échalotes ciselées passées à la poêle
  • des tuiles de parmesan
  • des chips de sarrasin
Partager


2 réflexions sur « La réconfortante soupe de grand-mère aux légumes »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *