*

Recherche Abonnement newsletter

Tartinade de corail de Saint-Jacques

Photo de référence

Le corail de Saint-Jacques, on aime ou on n’aime pas. D’ailleurs, généralement, on n’aime pas. Mais alors, si on n’a trouvé que des Saint-Jacques avec corail, qu’est-ce qu’on en fait ? Tentons cette tartinade à servir à l’apéro…

Le corail de Saint-Jacques

Ne nous étendons pas sur la biologie du corail de Saint-Jacques, il n’est pas utile de le raconter à nos convives… Si on devait disséquer tout ce qu’on mange, on pourrait être dégoûté. Le corail de Saint-Jacques, ça a l’avantage d’être joli : un petit croissant orangé.

Certaines Saint-Jacques en ont, d’autres n’en ont pas, question de saison et de terroir.

Et donc, chez le poissonnier, vous trouvez parfois des Saint-Jacques sans corail, parfois des Saint-Jacques avec corail.

Question de texture

Pourquoi chercherait-on à faire quelque chose du corail de Saint-Jacques si on n’aime pas ça ? parce que c’est juste la texture qui dérange. Si on fait l’effort de goûter quand même, la saveur est vraiment très intéressante. Eh bien nous allons changer la texture, voilà tout ! Nous allons en faire une tartinade pour l’apéro.

Il s’agit de cuire le corail, puis de le mixer. C’est déjà pas mal ainsi : la couleur est belle ! Nous allons y ajouter de l’huile d’olive pour détendre la texture, et de l’oignon haché pour alléger, apporter du croquant et du fruité. Un peu de sel et de poivre, éventuellement du piment, mais rien de plus, pour ne pas lutter contre la saveur de Saint-Jacques.

La recette

Recette de corail de Saint-Jacques
Imprimer

Tartinade de corail de Saint-Jacques

Type de plat Apéritif
Préparation 10 minutes
Cuisson 10 minutes

Équipement

  • 1 moulinette électrique

Ingrédients

  • 10 corails de Saint-Jacques
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 cuillère à soupe huile d'olive
  • sel, poivre
  • piment d'espelette

Instructions

  • Cuisez les corails* à feu doux dans un fond d'eau pendant 10 minutes.
    Cuisson des corails de Saint-Jacques
  • Mixez-les.
  • Pelez et ciselez l’oignon.
  • Mélangez les oignons au corail mixé.
  • Ajoutez de l’huile d’olive petit à petit en remuant jusqu’à obtenir la consistance désirée.
  • Ajoutez si vous le souhaitez un peu de piment d’espelette.
  • Mettez au frais jusqu’au service.
  • Dégustez sur des toasts de pain grillé.
Corail de Saint-Jacques à l'apérritif

* Les corails ? Mais oui : le pluriel de corail est bien coraux, sauf si l’on parle du corail de la Saint-Jacques. Il est alors d’usage d’écrire « les corails ».

3 commentaires à propos de “Tartinade de corail de Saint-Jacques

  1. 5 stars
    Ah, c’est justement parce qu’on les adore (les corails de coquilles St Jacques), qu’on se délecte d’avance de cette nouvelle recette dont on te remercie. ((S’il y a une recette pour utiliser les coquilles vides qui s’accumulent (hors poubellisation), ça serait pas de refus !))

      1. Bonjour
        J’utilise les coquilles d’huitres, après les avoir sérieusement nettoyées, pour garnir le dessus de mes pots de fleurs et herbes aromatiques, pourquoi pas celles de St Jacques, pétoncles ou coques ? L’effet est très décoratif (dommage que je ne puisse joindre des photos) de plus cela retarde le développement d’herbes folles et constitue un petit apport en calcium qui ne semble pas déplaire à mes Gauras, Sauges, Gerberas, Géraniums, Ciboules et … Fraisiers et tout ça sur mon balcon :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating