Le pak-choï

Le chou chinois pak choï

Enfin un pak choï breton ! Mais comment ça se cuisine, ce joli chou chinois ?

Ça faisait longtemps qu’à Cuisine à l’Ouest on se demandait pourquoi les producteurs de légumes bretons ne cultivaient pas de pak-choï. On avait bien vu ici ou là du pe-tsaï, chou chinois lui aussi, beaucoup plus connu… mais jamais de pak-choï, alors que les producteurs bretons sont spécialistes du chou sous toutes ses formes (chou-fleur, romanesco, brocoli, chou vert, blanc ou rouge, chou kale…).

Le pak-choï du val Nantais

Eh bien ça y est, c’est réparé ! Ce sont les maraîchers de la coopérative Le Val nantais qui s’y sont mis, on a trouvé un joli sachet de deux gros pak-choï dans notre hypermarché habituel. D’après le site du Val nantais, le pak-choï sera proposé toute l’année.

C’est quoi, ce fameux pak-choï ?

Le pak-choï — ou bok-choy, ça dépend sans doute des régions — est véritablement un chou, c’est-à-dire un membre de la grande famille des brassicacées, si si, vous connaissez, on les appelait crucifères autrefois. Un cousin pas très éloigné du chou-fleur ou du radis.  

Pak-choï coupé en deux

Il ressemble un peu à des bettes, en plus petit : sa base renflée est constituée des côtes, larges et blanches, qui forment un cœur croquant et frais : ses feuilles vertes sont assez épaisses. Le tout se mange ! 
Le pak-choï est assez pratique : sa petite taille fait qu’on en prépare juste la quantité souhaitée. Il est vite cuit et s’accorde avec tout plein de choses ! Et on n’est pas obligé de le réserver à des recettes asiatiques, c’est un super-légume pour tous les jours…

Comment cuisiner le pak-choï ?

Le pak-choï est tendre et croquant, il peut se manger cru. Il a alors un goût très voisin du pe-tsaï. 
On peut détacher les feuilles du pak-choï, ou le couper en deux ou en quatre, on encore en tranches, bref, on peut en faire tout ce qu’on veut. 
Vous le cuirez à la vapeur ou à la poêle, ou encore entre les deux, à l’étuvée, comme dans la recette ci-dessous ou dans notre recette de cabillaud poché au kombu et pak-choï sauté.
Attention à ne pas trop le cuire, le pak-choï gagne à garder un peu de croquant.

La recette

Recette de pak-choï
Imprimer

Pak-choï à l’étuvée

Type de plat Accompagnement
Préparation 5 min
Cuisson 15 min
Portions 4 personnes

Ingrédients

  • 2 pak-choï 2 grands ou 4 petits
  • 1 cuillère à soupe huile d'olive

Instructions

  • Coupez la base des pak-shoï. Les feuilles extérieures vont sans doute se détacher, nous les cuirons avec le reste.
  • Coupez les pak-shoï en deux dans le sens de la longueur.
  • Versez un peu d’huile d’olive ans une poêle, faites chauffer.
  • Déposez-y les demi pak-choï et les feuilles. Salez.
  • Faites dorer à feu vif.
  • Retournez les pak-choï. Faites dorer l’autre face.
  • Versez un fond d’eau dans la poêle, baissez le feu, couvrez. Faites cuire une dizaine de minutes.
  • Ôtez le couvercle, augmentez le feu et faites chauffer jusqu’à évaporation du liquide de cuisson.
  • Servez en accompagnement de poulet, de poisson, d’œufs au plat ou simplement de riz ou de pâtes…
Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

2 réflexions sur « Le pak-choï »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating