La friseline

La friseline

Tiens, de la barbe de capucin, on en prend ? Ah non, c’est de la friseline, nous dit le vendeur. De la friseline, mais c’est quoi ?

La friseline, variété créée par Vilmorin, est proposée par les producteurs d’endive depuis 2016. Les producteurs d’endives ont toujours ce fantasme de cultiver une variété qui ne soit pas amère, pour ainsi s’ouvrir à de nouveaux consommateurs… L’endive, issue d’une racine de chicorée, est amère, c’est dans sa nature, c’est aussi une bonne partie de son intérêt gustatif. Mais voilà, les enfants n’aiment pas l’amertume. Il faut atteindre un certain âge, une certaine maturité gustative, pour apprécier cette saveur qui prend tout son intérêt dans de subtiles associations.  
Les variétés d’endives d’aujourd’hui sont nettement moins amères qu’autrefois, mais conservent tout de même un peu de caractère.

Feuilles de friseline

Revenons à la friseline, qui est est donc quasiment exempte d’amertume. Son look frisé évoque la barbe de capucin, ancêtre de l’endive, que l’on trouve parfois encore sur les marchés, et qui a été remise au goût du jour sous le nom de barbucine. 
La friseline se présente sous la forme d’un bouquet de tiges plus ou moins longues, au bout desquelles les feuilles deviennent jaunes et frisées. On coupe un peu la base, et tout le reste se consomme.

Alors, on la goûte, cette friseline ?

Croquons une feuille de friseline… elle tient ses promesses : croquante, certes, c’est agréable. Mais un peu insipide quand même, il faut bien le dire. 
Quelque chose d’insipide, ça n’est pas forcément inutile. Pour une salade, ça peut même être intéressant, puisqu’on l’assaisonne. La feuille de friseline devient ainsi un support parfait, avec ses frisottis qui accrochent la vinaigrette.

Couper le friseline

Nous avons coupé les tiges en petits morceaux, puis l’extrémité des feuilles en tronçons plus grands, pour préserver l’esthétique, nous y avons ajouté de l’échalote finement ciselée, une vinaigrette un peu moutardée, une bonne huile d’olive, de la féta, des olives noires… et voilà une salade tout-à-fait satisfaisante. Même le petit dernier, réfractaire aux légumes, a apprécié.

Recette de salade de friseline

D’autres idées de recettes de friseline

La friseline peut être sympa dans toutes les salades composées, elle s’accordera bien avec des saveurs marquées : essayez le roquefort, les poissons fumés, les lardons grillés…  Profitez aussi de son look : elle sera très jolie dans un sandwich, un wrap, un burger, sur une assiette de fromage, en « feuille de salade sur l’assiette » avec un steak, un poisson…

La friseline cuite

Cusiiner la friseline

Tiens, si on tentait le coup ? Ces tiges longues et croquantes, ça pourrait faire quelque chose… Nous les avons rapidement poêlées dans un mélange d’huile d’olive et de beurre, à feu vif. Un peu de sel… mais oui, voilà une saveur d’endive qui réapparaît ! Plutôt subtile, certes, mais avec le croquant cela donne quelque chose de très agréable.

Friseline poêlée

Nous avons servi notre friseline poêlée sur une pizza, à la sortie du four.  Cela ouvre des perspectives de recettes de friseline cuite, que nous essayerons lorsque nous trouverons à nouveau cette salade encore assez rare :

  • une salade de friseline aux lardons chauds
  • une poêlée de friseline en accompagnement de Saint-Jacques
  • une tarte de friseline, peut-être friseline-roquefort…
Chips de friseline par Tambouille et Délices

Et pour finir nous ne résistons pas au plaisir de vous présenter l’excellente idée du blog de cuisine végétale Tambouille et Délices : des chips de friseline ! Une telle évidence, il fallait y penser, bravo !

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *