L’idée de la semaine
Chou de Lorient au four

Recette de chou de Lorient au four

On a enfin trouvé un chou de Lorient ! Une chance, ce chou est plutôt confidentiel. Il présente des avantages que nous avons mis en œuvre dans cette cuisson au four…

C’est chez Biocoop que nous avons déniché ce chou. Nous avons constaté sa présence régulière dans les magasins de Brest et de Morlaix, on en trouve donc vraisemblablement dans tous les magasins de Bretagne (il y en a une centaine !), et peut-être en France entière (plus de 600 magasins), même si Biocoop privilégie l’approvisionnement local…

Le chou de Lorient

Petite histoire du chou de Lorient

Le chou de Lorient a une histoire curieuse : les maraîchers du Morbihan, au début du siècle dernier, ont cultivé cette variété… pour fournir les fabricants de choucroute d’Alsace ! On n’est pas trop dans l’approvisionnement local, certes, mais la douce météo des côtes bretonnes permettait de fournir les Alsaciens au moment où ils étaient au chômage forcé en raison du gel qui empêchait les récoltes dans leur région. C’est encore aujourd’hui en cette période hivernale, de décembre à mars, que l’on peut trouver du chou de Lorient.

Mais le destin du chou de Lorient ne se limite pas à la choucroute : comme il est très tendre, tout doux et qu’il cuit vite, il était apprécié des cuisinières locales. Il était donc commercialisé sur les marchés, et a survécu jusqu’aux années cinquante. Puis le chou frisé, offrant sans doute un rendement supérieur en culture, a fini par le supplanter.

Aujourd’hui, les consommateurs recherchent des saveurs variées, et le chou de Lorient renaît, grâce à l’action de passionnés.

Une vidéo réalisée par Météo à la carte, de France 3, montre ce renouveau du chou de Lorient :

Le chou de Lorient en cuisine

Le chou de Lorient offre une belle pomme bien dense, mais il est en fait très tendre. Sa saveur est douce, et même légèrement sucrée.

Chou de Lorient coupé

Ainsi, on peut le consommer cru, en salade, ce qui est plutôt sympa en février-mars, où on est en manque de crudités. Il suffit de le découper en fines lanières et de l’assaisonner d’une bonne vinaigrette, et c’est prêt !

On peut aussi l’utiliser dans différents types de cuisson. L’avantage, c’est qu’il cuit très vite. Il est aussi très bon mi-cuit, encore  croquant. Ajoutez-en quelques lanières à une poêlée, à un one-pot pasta, un buddha bowl…

Notre recette de chou de Lorient

Nous allons profiter de ces qualités pour le cuire au four, à chaleur plutôt douce. Votre chou va légèrement griller en surface et rester croquant.
Des épices, quelques graines (nous avons choisi du sarrasin grillé), et voilà un chou qu’on n’imaginait pas ! Le chou reste croquant, il est légèrement grillé en surface, voilà un accompagnement original pour un poisson, des saucisses, ou simplement du riz pour un plat végétarien…

[Recipe]

Si vous ne trouvez pas de chou de Lorient, ne désespérez pas : vous pouvez choisir son cousin le chou de Pontoise, ou encore utiliser un chou vert ordinaire que vous verez blanchir au préalable, comme expliqué dans cet article.

Print Recipe
Chou de Lorient au four
Temps de Préparation 10 min
Temps de Cuisson 30 min
Portions
4 personnes
Ingrédients
  • 1 chou de Lorient
  • 1 cuillerée huile
  • Fleur de sel
  • Épices
  • Graines sarrasin, courges, pignons de pin…
Temps de Préparation 10 min
Temps de Cuisson 30 min
Portions
4 personnes
Ingrédients
  • 1 chou de Lorient
  • 1 cuillerée huile
  • Fleur de sel
  • Épices
  • Graines sarrasin, courges, pignons de pin…
Instructions
  1. Coupez le chou en lanières.
  2. Dans un saladier, mélangez l’huile et le chou.
  3. Saupoudrez de fleur de sel. Ajoutez les épices, parsemez de graines.
    Préparation du chou de Lorient
  4. Disposez le chou dans un plat à gratin, passez au four à 180°C pendant 30 minutes.
Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *