Comment pimper une pizza industrielle

Comment pimper une pizza industrielle

Avouez-le, vous aussi, parfois, vous avez la flemme de cuisiner, et vous achetez une pizza industrielle…

Revenu à la maison, vous allumez le four, vous déballez le carton, vous enlevez cet horrible plastique, vous contemplez atterré cette surface parsemée de fromage insipide, vous soupirez…
Là, votre instinct de cuisinier reprend du poil de la bête : “Je ne vais pas laisser ça dans cet état… Qu’est-ce que je pourrais bien y ajouter ?” Et là, votre œil tombe sur cette barquette de tomates cerises qui vous a tenté au magasin. La tomate cerise, c’est sympa à croquer à l’apéro, mais c’est aussi très bon cuisiné… Allez, on parsème notre blême pizza de petites boules rouges, et hop, au four !

notre pizza pimpée avant cuisson

Voilà. C’était notre petite idée-tomate de la semaine. Elle a déjà meilleure allure, notre pizza, non ? Bon appétit !

PS. « Pimper », qu’on prononce souvent aujourd’hui pimm’per pour faire british, serait en fait un vieux verbe français, qui veut dire bien s’habiller, avec une touche d’élégance.

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *