Crue ou cuite, jouons avec l’endive !

Regardons l'endive de plus près

Mais si : l’endive est un légume formidable, avec lequel, cuit ou cru, on peut s’amuser en cuisine ! Voici quelques idées…

Banale, l’endive ? Si on la regardait d’un peu plus près ?

  • Ses petites frisettes sont plutôt mignonnes, non ?
  • Sa blancheur, qui paraît tristounette au premier abord, ça peut faire un bel écrin, finalement…
  • Sa forme fuselée est plutôt jolie
  • Sa saveur, basée sur l’amertume et le fruité, qu’on peut doser en la cuisant et en l’assaisonnant comme il faut.

Découper l’endive

Mais surtout, elle peut se découper de multiples façons, et c’est là qu’on peut s’amuser en cuisine :

Endives ciselées
Endives ciselées, prêtes à poêler avec échalotes et huile d’olive
  • On a l’habitude de la couper en rondelles assez larges, les feuilles se détachent toutes seules, ça convient pour une salade. On peut aussi le faire plus fin, la ciseler, pour une salade toujours, mais également pour la cuire (voir plus bas les idées d’endives cuites).
Endive effilochée
Coupez les endives finement dans la longueur pour former une « effilochée »
  • On peut aussi l’effilocher, ça change tout !
Comment faire une mini endive
Comment faire une mini endive !
  • Enlevons ses feuilles, une à une (on en fera des dips ou des barquettes, voir plus bas, et qu’est-ce qui apparaît petit à petit ? Une mini-endive ! Une petite surprise cachée à l’intérieur, qui parfois est parfaitement fuselée, et parfois montre un peu de fantaisie
Pointes d'endives
La fantaisie des pointes d’endives
Tranche d'endive
Des tranches d’endives bien curieuses
  • Coupons-la en tranches, mais cette fois dans la longueur, et voici qu’apparaissent des formes étonnantes…
Endives coupées comme des germes de soja
Des endives comme des pousses de soja
  • Découpons des petits bâtonnets, et voilà de quoi remplacer des germes de soja, crus ou cuits dans une poêlée ou un wok.

Maintenant que nous regardons l’endive d’un autre œil, voici quelques idées à mettre en pratique.

Les idées d’endive crue

Salade d'endive effilochée

Servez une salade d’endive coupée en « effilochée », avec quelques gouttes de balsamique, ça change tout !

Fauilles d'endives en dips

Détachez les feuilles d’endives, et voici des dips tout prêts à tremper dans des sauces à l’apéro (voir nos recettes de sauces trempettes).

Présenter les nems de fçon sympa

Les feuilles les plus grandes formeront un joli support pour les nems (voir notre article).

Barquettes d'endives

Elles pourront aussi constituer des barquettes, à garnir de ce que vous souhaitez (taboulé, salade de riz, tortillas, rillettes de poisson…), pour un plateau télé par exemple.
Dans le même ordre d’idée, voyez notre « endive portative« .

Brochettes d'endives

Utilisez des tronçons de feuilles dans des brochettes apéritives (mini-saucisses et tomates, fromage et olive, hareng et pomme de terre…) : elles serviront de cale et apporteront un peu de verdure. Vous pourrez les piquer dans une demi-endive.

Les idées d’endives cuites

Pour changer l’idée que vous vous faites des endives cuites, voici quatre idées d’endives poêlées : c’est rapide, et les saveurs vous étonneront !

Poêler les endives

Coupez finement des endives et des échalotes, poêlez le tout à feu vif : c’est croquant, c’est fruité. Vous pouvez renforcer ce côté fruité en ajoutant un peu de jus d’orange.

Endives et tranches

Poêlez des tranches d’endives coupées dans la longueur dans un peu de beurre ou d’huile d’olive, voilà de quoi animer vos assiettes !

Mini endives braisées

Faites des mini-endives en enlevant les feuilles (voir ci-dessus), coupez-les en deux, poêlez-les, c’est tout mignon…

Endive efficlochée cuite

Poêlez rapidement des endives « effilochées », plutôt à l’huile d’olive pour renforcer les saveurs fruitées. Vos convives auront du mal à reconnaître cet accompagnement original.

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

4 réflexions sur « Crue ou cuite, jouons avec l’endive ! »

  1. Je me permets de suggérer une recette étonnante avec les endives :
    Je voulais faire un diner léger avec un produit de la mer mais avec un seul vin pour accompagner tout le repas … du rouge , mes convives ne supportant pas le vin blanc . J’ai découvert la recette des Saint-Jacques snackées sur une effilochée d’endives à la sauce vineuse.
    Simple à réaliser il suffit de bien préparer sa sauce, un genre de meurette (échalotes fondues au beurre, ail, vin rouge et fond de veau) pour obtenir une réduction onctueuse qui viendra enrober les Saint-Jacques posées sur les endives effilochées (fondues au beurre, une pincée de sucre et un filet de citron). L’association est bluffante.

    1. Merci pour cette idée ! Je n’aurais jamais pensé associer le vin rouge aux endives, mais oui, je le sens bien, c’est maintenant une évidence ! On va s’empresser d’essayer cette recette !

      1. Vous me direz ce que vous en pensez !
        Depuis j’ai aussi remplacé les Saint-Jacques par du dos de cabillaud juste poché. C’est délicieux et je pense qu’on peut décliner la recette avec d’autres produits de la mer, l’églefin par exemple. A l’occasion j’essaierai aussi l’effilochée d’endives et la sauce vineuse avec des œufs pochés, quelques allumettes fumées et croutons à l’ail … Ces déclinaisons de la recette de base permettent de faire de la « gastronomie quotidienne » économique.
        Affaire à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *