L’idée de la semaine
Gomasio de sarrasin

Gomasio de sarrasin

Le gomasio de sarrasin, c’est trop bon, on l’utilise tout le temps, on en saupoudre les salades, les soupes, les légumes, du pain-beurre, des tartines de fromage blanc, des filets de poisson…

Vous connaissez sûrement le gomasio, c’est un condiment d’origine japonaise (voir gomashio sur Wikipedia), composé de sel et de sésame grillé.

L’idée, c’est de faire la même chose avec des grains de sarrasin. C’est ce qu’a fait Valérie, du blog 1-2-3 Dégustez, pour le récent challenge Sarrasin auquel nous avons participé. Abonnez-vous à son blog, Valérie propose de très beaux et très utiles e-books !

Le goamsio de sarrasin apporte la saveur subtile du sarrasin grillé, mais attention, c’est salé : le but est de remplacer avantageusement le sel, pas de s’y ajouter ! Ne salez donc pas — ou pas trop — vos aliments si vous souhaitez utiliser ce condiment.

Pour faire votre gomasio, il vous faut de la fleur de sel (ou du sel fin, ou en petits cristaux) et des grains de sarrasin :

  • torréfiez vos grains de sarrasin à la poêle ou au four (suivez les liens pour voir comment faire, c’est très facile) ; vous pouvez également acheter du kasha (c’est le nom du sarrasin torréfié) tout fait.
  • Écrasez les grains torréfiés au pilon avec un peu de fleur de sel.
Un gomasio de sarrasin grillé
Écrasez au pilon le sarrasin torréfié, plus ou moins finement selon vos goûts. Un peu d’irrégularité ne nuit pas.

Les quantités de sel et de sarrasin dépendent de vos goûts. Pour un verre de sarrasin comptez une à deux cuillères à café de fleur de sel.

Pour le broyage, même chose, ça dépend des goûts. Valérie, du blog 1-2-3 Dégustez, préfère ne pas broyer les grains, qui ainsi croquent sous la dent. Nous, on broie un peu, de manière irrégulière. On a ainsi un peu de poudre de sarrasin qui se mélange bien avec le sel, des grains concassés, et quelques grains entiers. On peut aussi broyer beaucoup pour obtenir une poudre, pas trop fine quant même, il faut que ça garde un peu de consistance.

Enfin, vous pouvez comme Valérie (ou comme Olivier Roellinger, qui propose un « gomasio breton« ) y ajouter d’autres épices, poivre, baies roses… Attention tout de même à ne pas venir lutter contre la saveur du sarrasin.

Comme il contient du sel, ce gomasio de sarrasin se conserve plutôt bien dans un flacon ou un bocal fermés. Mais en général, ça ne fait pas long feu !

Partager


>> D'autres recettes avec ces ingrédients :

Une réflexion sur « L’idée de la semaine
Gomasio de sarrasin »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *